Le Loser du Week-End : Le TFC, Vitality, l’EA Guingamp et … Ferrari


Loser Du Week end Toulouse Vitality Guingamp Ferrari

Le loser du weekend est de retour ! Au menu de ce lundi 31 aout : De la ligue 2, du Esport et un peu de Formule 1 en passant de l’autre côté des Alpes.

Bonne lecture, et votez pour votre LDWE en bas de l’article !

Publicité

Le Toulouse Football Club

L’important dans le sport de haut niveau, c’est la régularité. Et c’est clairement la force du Téfécé en ce moment. Cela fait 25 matchs sans victoire pour le Téfécé. Oui, ils n’ont plus gagné un match de football depuis le 30 octobre 2019. Face à Grenoble, ils auront tout de même pu y croire environ 120 secondes. Après avoir été menés 2-0 suite à 2 corners grenoblois (et de l’air-marquage), les Toulousains vont revenir au score à la demi-heure de jeu. 2 minutes de bonheur et d’espoirs. Le temps de reprendre un pion. La suite, Grenoble va maitriser son sujet, Toulouse marquera tout de même 3 buts (Une première en match officiel depuis janvier 2019) dont un bijou. Un bijou inutile, mais un bijou quand même. Comme un piercing au nombril en hiver quoi.

Team Vitality

Un peu de Esport à la FFL, ça faisait longtemps. Et si nos amis de chez Vitality ont respecté l’adage « Jamais 2 sans 3 ». Alors, quand ils se présentent pour la 3e fois consécutive en finale d’une compétition de Counter Strike GO (après le  BLAST Premier en juin et cs_summit 6 en juillet), notre œil de Sauron de la Lose est intéressé. De plus, l’année dernière, ils s’étaient aussi inclinés dans ce même tournoi au même stade de la compétition.

Résultat, une défaite 3-0 face aux danois de Heroic. Et un amour de la seconde place qui continue. Malheureusement, déjà 6 titres dans des compétitions CS:GO les empêchent de devenir les Benneteau du Esport.

Publicité

L’En Avant Guingamp

1 point au bout de 2 matchs. Vous vous dites, mais pourquoi donc les Bretons sont dans ce classement ? Il faut remonter un peu plus loin. L’année dernière, ils recrutent Patrice Lair pour prendre en main l’équipe. Échec, au bout de 9 matchs il sera licencié. Sylvain Didot assure l’intérim… un peu plus longtemps que prévu, et sans diplôme — ce qui force Guingamp à payer une amende. Xavier Graveleine arrive en directeur sportif, et fait savoir qu’il ne veut pas continuer avec Didot. Le club choisit donc de… l’inscrire au BEPC et commence la saison avec lui. 2 matchs plus tard, surprise, il est licencié pour faire venir le flamboyant Mecha Bazdarevic. Cette nomination récompense donc un travail de gestion exceptionnel.

« J’aime aussi quand ça joue bien » Préparez vous donc à l’inverse.

Dans le même genre de Lose :   Loser du week-end : Le TFC, Les handballeurs Français, Victor Sanchez et … les Houston Texans

La Scuderria Ferrari

Faut-il encore remuer le couteau dans la plaie ? Exceptionnelle hier en Belgique, la Scuderria a réalisé un week-end presque parfait. Voiture pas au niveau, craquage de Leclerc à la radio, Mécaniciens qui tapent des siestes, une gestion exceptionnellement ratée de Vettel. Avec un moteur à la ramasse, on va bien se marrer à Monza, et en Toscane, où Ferrari fêtera son millième Grand Prix en F1.