Loser du week-end : Le TFC, Les handballeurs Français, Victor Sanchez et … les Houston Texans


Pour le premier Loser du Week-End de 2020, une brochette d’invités triés sur le volet : L’équipe en forme du moment, une autre équipe que l’on ne pensait jamais voir sur notre site, un entraîneur exhibitionniste et une remontada express. Bonne lecture !

Le TFC

Le début d’année 2020 a été gâché par une terrible nouvelle pour l’institution FFL. Suite à l’exploit face aux amateurs de Saint-Pryvé Saint-Hilaire, notre idôle Antoine Kombouaré a été démis de ses fonctions. Cependant, les joueurs, eux, n’ont pas souhaité quitter la lose. Et c’est tout à leur honneur. Alors qu’à la 70ème minute, nous nous émouvions de la disparition de l’esprit de défaite, les joueurs de la ville rose se sont rappelés à leur ancien entraîneur.

Publicité


Avec entre autres une reprise de volée incroyable de Charbonnier et un missile sol-air de Mbock, les brestois en enfilent 4 en moins de 20 minutes. Nouvel exploit toulousain qui réussissent la décima en Ligue 1. Oui, mesdames et messieurs. 10 défaites d’affilée. Le record de la Ligue 1 est détenu par le GF 38, avec ses 12 défaites en 2009-2010. Et si c’est le trône mondial que visent les violets, c’est une série de 14 défaites réalisée par les japonais d’Oita Trinita qu’il faudra aller chercher.

Impossible n’est pas toulousain.

L’équipe de France masculine de Handball

Alors oui, si vous êtes licenciés à la FFL, vous ne connaissez peut être pas ce sport que nous avons décidé de bannir. Cependant, avec l’esprit d’ouverture qui est le notre, nous avons accepté la main tendue qui nous a été proposée. Après une approche franche des féminines l’année dernière que vous avons laissé sans réponse, nous n’avons pas pu faire autre chose que de constater la réelle force de caractère de la FFH. Avec leur équipe phare, ils ont réalisé un Euro absolument parfait. 2 matchs, 2 défaites. Une contre les norvégiens, vice-champions du monde en titre, soit. Mais surtout, une masterclass face au Portugal, dont vous ne saviez peut-être même pas qu’ils pratiquaient ce sport.


Et pour conclure cette performance pleine de promesse, Didier Dinart nous a proposé une belle interview de fin de match pleine de déni. Nous étions en froid avec le Dinard joueur, nous sommes réconciliés avec le Dinart entraîneur.

Publicité

Victor Sanchez

Il y a plusieurs manières de se faire licencier de son poste d’entraîneur. S’en foutre royalement en attendant la sanction, se mettre à dos l’équipe, être tout simplement mauvais… Mais Victor Sanchez, lui, a choisi la voie royale. Se retrouver sur le net, nu avec le polo de son club, Malaga. Oui, en polo avec l’engin à l’air. Sanction immédiate, il s’est fait licencier par son club.

Dans le même genre de Lose :   Loser du Week End : Ahmad, Delphine, Jack Grealish et... le BATE Borisov

Les Houston Texans

En demi-finales de conférence de NFL, les Houston Texas, menés par leur star Deshawn Watson ont entamé la partie sur les chapeaux de roues face aux Chiefs de Kansas City. 24-0 en à peine plus d’un 1/4 temps. Si vous n’y connaissez rien, sachez que la moyenne de points marqués par équipe par match en saison régulière est de 22.1. Autant dire que la route vers les finales était toute tracée. C’est sans compter le flair de la FFL.


Et en un quart temps, ils ont tout ruiné. Fake punt raté dans leur propre 30 yards (Dans la traduction, ils ont grave fait n’importe quoi), ballons perdus et attaque famélique. A la mi-temps, ils avaient déjà réussi à perdre leur avance considérable (24-28). Et en seconde mi temps, ça ne sera pas mieux, ils prendront la marée sur toutes les attaques de Kansas City pour au final s’incliner 51 à 31. Si Patrick Mahomes, la superstar des Chiefs y est pour beaucoup, il ne faut pas sous-estimé le sabordage magistral des Texans.