Tour de France | La lose à pois d’Anthony Perez


Anthony Perez Tour de France FFL

Alors oui, on s’est toujours dit: pas les blessures, pas les chutes. Sauf si c’est en promenant son chien ou en jouant au Scrabble. Mais l’étape d’hier était une telle combinaison d’éléments FFL que nous allons manquer à notre devoir. Alors tout d’abord, nous souhaitons à Anthony Perez un prompt rétablissement.

Chronique d’une journée pas comme les autres pour Anthony Perez

Les premières étapes d’un tour de France, les maillots distinctifs sont un objectif pour des coureurs qui ne viseront plus grand-chose une fois la première semaine passée. Alors, pour des baroudeurs comme Benoît Cosnefroy  ou Anthony Perez, le maillot à pois est un objectif. Les deux Français vont s’écharper aux cols de Colmiane et de Turini. Au sommet des 2 cols de première catégorie, une égalité parfaite. Cosnefroy et Perez se rendent la pareille. Cosnefroy fait 1-2, Perez fait 2-1. Les deux finissent l’étape à 18 points au classement du meilleur grimpeur. Mais au titre du classement général, Benoît Cosnefroy endossera la tunique.

Publicité

Rageant, mais pas décourageant pour Anthony Perez, qui va attaquer dans la troisième étape pour aller chercher des points sur des cols de 3e catégorie. Pas con, Cosnefroy sera aussi de la partie, avec un 3e larron dans l’échappée, aka Jérôme Cousin. Et là, le coureur de la Cofidis va remporter les 2 cols de 3e catégorie et donc s’assurer le maillot à pois à la fin de l’étape. Le job effectué, les 2 coureurs qui se battent pour le maillot se laissent rattraper par le peloton, laissant Jérôme Cousin ruminer sa défaite à la mairie de Paris.

Et l’on se dit que tranquillement, Anthony Perez va se laisser guider vers la fin d’étape, quand tout à coup Radio Tour annonce l’impensable. Anthony Perez a abandonné. Après quelques minutes d’incompréhension totale, l’explication est donnée.

Dans le même genre de Lose :   FFL D'Or 2019 - #10 - Thibaut Pinot

Anthony Perez a crevé dans la 3e montée du jour, a voulu rattraper le peloton dans la descente et… s’est crashé dans sa propre voiture.  Si la gravité de la blessure ne prête absolument pas à sourire, la malchance du coureur toulousain est terrible. Il aurait pu porter le premier maillot distinctif de sa carrière le soir même.

Publicité

« Après avoir changé de roue, il s’est mis dans le sillage de la voiture, mais il a eu des coups de frein et deux voitures se sont percutées avec Anthony dans le coffre », Cédric Vasseur

Bon rétablissement Anthony.