Loser du week-end [08/06/2019] : EDF de Foot, de Volley, Grosjean et Kévin Le Cunff.


Loser du week-end

Qui dit week-end prolongé dit un jour de plus pour profiter de la lose à la française. Et nous avons été plutôt gâtés avec entre autre une entrée en scène dès vendredi avec une splendide prestation insipide de nos Bleus – qui se rattrapent bien après cet été 2018 désastreux – et un de nos chouchous, Romain Grosjean, encore victime d’une poisse monstrueuse à Montréal.

Voici nos 4 candidats pour le titre tant convoité de loser du week-end :

L’Equipe de France de Football masculine.

Pendant que leurs collègues féminines déjouaient l’œil de Sauron de la FFL en disséquant la Corée du Sud 4-0, l’équipe de France masculine réussissait en Turquie une prestation XXL. Au Konya Büyükşehir Belediye Stadyumu (On avoue, on a copié/collé), la France s’est inclinée 2-0 au terme d’une prestation fadasse de chez fadasse avec la bagatelle de 0 tir cadré. Entre MBappé en mode tout droit, Pogba en pleine randonnée et Varane qui se troue dans les grandes lignes, l’ensemble des secteurs a été au diapason avec une agressivité au-delà du néant dans une ambiance en fusion.

Nous espérons évidemment une performance identique ce mardi face à Andorre.

Romain Grosjean

Il y a des circuits comme ça où quoi qu’il fasse, la scoumoune revient toujours vers Romain Grosjean. Quand l’année dernière il explose son nouvel aileron tout neuf sur une marmotte, cette année, il ne réussit pas un seul tour en Q2 car… son coéquipier Magnussen s’est viandé dans le si bien nommé « Mur des Champions » juste devant lui, l’obligeant à ralentir. Et lors du Grand Prix me direz-vous ? Il se retrouve derrière un sandwich Giozinazzi/Albon/Perez et se retrouve avec un bout d’aileron dans son halo, qu’il doit enlever à la main, et repart du fin fond de la course.
Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas.

Kévin le Cunff

Lors de la 3ème étape des boucles de la Mayenne, Kévin le Cunff a réussi un final splendide. Au terme d’un lourd effort dans les 3 derniers kilomètre, il pense inconsciemment avoir réussi le plus dur en débordant Romain Seigle, et se relâche à 50m de l’arrivée, sur de son fait. Sauf que, un autre français, Bryan Coquard a gardé du punch pour le final et le grille sur la ligne. Cruel, FFL.

 

L’Equipe de France de Volley masculine

En ligue des nations, nous étions assez en colère face à l’équipe nationale de volley, suite à leurs 5 victoires en 5 matchs dans cette Ligue des Nations 2019. Mais c’est sans compter un scénario très à la mode au cours de leur confrontation face à la Bulgarie. Après 2 premiers sets maitrisés, ils mènent 10-4 dans le 3ème puis subissent une remontada bulgare (завръщане dans la langue de Kostadinov) pour s’octroyer une belle défaite au Tie-Break 3-2.
Une performance qui sera tout de même à confirmer dans la durée, en premier lieu dans cette Ligue des Nations mais surtout lors du tournoi pré-olympique de cet été et à l’Euro à la rentrée.

 


Loser du week-end [08/06/2019] : EDF de Foot, de Volley, Grosjean et Kévin Le Cunff.