Thomas Levet | La célébration blessure


Bien souvent, sur notre site, nous rions des défaites des Français dans le sport. Mais parfois, même dans la victoire, nos compatriotes trouvent les ressources pour tout de même nous émerveiller. Cas pratique avec Thomas Levet, en 2011, à l’Open de France.

Une semaine parfaite pour Thomas Levet

Thomas arrive à l’Open en pleine forme. Meilleur français du circuit à l’époque, il est l’un des seuls à avoir été sélectionné dans une Ryder Cup avec Victor Dubuisson en 2014 et Jean Van de Velde — autre instigateur d’une lose exceptionnelle — en 2004. Pour un tricolore, remporter l’Open de France n’est pas chose aisée. En effet, les sollicitations sont souvent omniprésentes et cette pression peut empêcher de jouer son meilleur jeu.

Publicité

Mais il n’en sera rien pour Levet. Déjà vainqueur de plusieurs tournois, il prend confiance au fil de l’événement, et réussi à maîtriser son point faible, le putt. Sur la fin du tournoi, il résistera au Danois Thornbjorn Olesen qui loupera un Par facile sous la pression. Bizarre, c’est une spécialité française d’habitude.

Mais, vous vous doutez, ce n’est pas vraiment ce qui nous intéresse.

La célébration made in France

La foule est hystérique ! Un Français remporte l’Open de France, il faut célébrer comme il se doit. D’ailleurs, les photographes et la foule encouragent Levet et son agent Patrice Barquez à fêter ça. Tous ? Non. Pas Georges Barbaret, le président de la FFGolf, qui déclare à l’Equipe :

 Il n’y a pas de fond à cet endroit-là de l’obstacle d’eau. Et des rochers. Je leur ai dit avant qu’ils ne sautent, mais personne n’écoute les vieux cons aujourd’hui »

Car oui, l’eau n’est pas assez profonde et pleine de rocher. Thomas Levet se brise le péroné en retombant dans l’étang. Grimaçant tout le long des célébrations, il ira consulter rapidement derrière. Le verdict est sans appel : Fracture du péroné droit.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Jean Van de Velde 1999: un trou en enfer

Alors qu’il jouait le meilleur golf de sa vie, il loupera le British Open, l’Open d’Irlande et ne pourra donc pas participer au prestigieux US PGA en août 2011.

Cet Open de France sera en réalité le dernier grand tournoi que remportera Thomas Levet. Putain de rocher.

Les images du drame