Golf – USPGA | Le syndrome Roland Garros contamine les Français


Antoine Rozner appliqué à ne pas passer le cut

Les tennismen français font des émules dans le monde du golf dirait-on. Engagés à l’USPGA, le deuxième tournoi majeur de la saison, Victor Pérez et Antoine Rozner se sont loupés lors du premier tour. Terminant loin des places qualificatives pour le week-end. Il faudra confirmer cette dynamique vendredi pour ne pas passer le cut.

Quand il s’agit de se confronter au gratin mondial, les golfeurs français sont toujours là pour céder leur place avant le cut. L’USPGA en est l’illustration parfaite. Victor Pérez et Antoine Rozner, les deux seuls Français engagés n’ont pas mis longtemps avant de se mettre au niveau.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Jean Van de Velde 1999: un trou en enfer

Les yeux pas en face des trous

Jeudi, lors du premier tour sur le parcours Majeur le plus long de l’Histoire (7 201 m), Victor Pérez a ponctué sa journée sur un splendide + 6, à la 127e place (sur 155). Ses chances de passer le cut (il faudrait figurer aux alentours de la 65e place) et de poursuivre le tournoi ce week-end sont quasiment réduites à néant. Mais attention à ne pas inverser la dynamique ce vendredi.

Dans le même genre de Lose :   ATP Lyon | Un tour, pas plus

Son compatriote, Antoine Rozner, dispute lui son premier tournoi majeur. Et c’est une copie très propre que le Parisien est en train de rendre. Journée terminée à + 7 et une 138e place : l’arrivée dans le grand bain est satisfaisante. Pourtant, on était loin de l’imaginer au vu des dernières performances. Il y a peu, on surveillait de loin le 74e mondial. Vainqueur à Dubaï puis au Qatar, il avait vaincu le n°5 mondial, Bryson DeChambeau en mars à Austin. Heureusement, Rozner a repris sa place dans les rangs ce jeudi. Ravi de te voir parmi nous Antoine !