Europa League | Strakosha stratosphérique dans les cages


Strakosha, Europa League, Galatasaray-Lazio
boutique FFL

Puisque les clubs français ont étonnamment été incapables de répondre présent lors de la 1re semaine européenne (0 défaite on le rappelle), la FFL s’est repliée vers les autres pour voir la lose briller. Et on l’a trouvé en Turquie dans les gants de Strakosha, un portier albanais évoluant dans un club italien. La lose, cette invitation au voyage…

Thomas Strakosha s’est-il inspiré d’Arthur Desmas, le gardien de Clermont ? En bon chauvin que nous sommes, nous ne pouvons nous empêcher d’y croire tant la manière de faire s’y apparente. On n’en est pas encore à dire que Clermont commence à rayonner (calmez-vous quand même) mais ça fait plaisir de voir que notre belle Ligue 1 est capable de faire des émules.

Publicité

Jeudi soir, la Lazio de Rome se déplaçait à Istanbul pour défier Galatasaray. Un match pas foufou si l’on excepte la sortie kamikaze de Muslera dès la 8e minute (tristement non récompensée d’un carton rouge), et donc la boulette servie par Strakosha. Laissez-nous vous la conter.

Own goal of the week

Un peu comme Nordi Mukiele la veille en LDC, le latéral romain Lazzari se retrouve à devoir négocier un centre au second poteau. À la différence près que l’Italien n’a absolument personne dans son dos pour lui mettre la pression (Mukiele avait Grealish au moins). Lazzari se retrouve avec trois options. Option 1 : dégager proprement. Option 2 : laisser passer la balle et relancer tranquillement. Ou bien sûr l’option 3 : faire une dinguerie.

Dans le même genre de Lose :   Les buts moches | La triple boulette de Kossi Agassa

Parce que l’Italien est un showman, il choisit la dinguerie. Du gauche, il envoie une sacoche qui décolle bien haut dans le ciel stambouliote et se dirige vers son propre but. Tout à fait le genre de ballon à la noix que tout gardien apprécie. Tel Brice Dulin, Strakosha s’envole donc pour rattraper la chandelle. Habituellement, un portier volleye astucieusement le cuir au-dessus des filets (à la Antoine Brizard, si si tu connais). Sauf que là, le gardien albanais décide de capter la balle dans ses gants dans ses moufles. La suite se passe de commentaire. Appréciez.

Publicité

Et bien sûr, il s’agit là du seul but de la rencontre. Victoire 1-0 de Galatasaray sur ce chef d’œuvre.

Dans le même genre de Lose :   FFL Rétro | Quand Sébastien Frey était sous le feu des projecteurs

C’est la fin de la parenthèse européenne. Pas la meilleure pour les Français, c’est certain. Mais la FFL a au moins été servi en termes de boulette time. En apéro de cette saison 2021-2022, elle s’en contentera.