FFL Rétro | Quand Sébastien Frey était sous le feu des projecteurs

Hier, Sébastien Frey fêtait ses 40 ans. Passer la quarantaine en quarantaine, c’est tout un concept. Et pour célébrer cet anniversaire particulier, retour sur le moment où la lumière est tombée sur Sébastien. La lumière des projecteurs. Ceux de Kiev.

France Ukraine 2007

Le contexte du match est assez simple, c’est le dernier des qualifications pour l’Euro 2008, et il n’y a strictement rien à jouer pour les 2 équipes. La France est déjà qualifiée, l’Ukraine, elle, déjà éliminée.

Publicité

Non, le seul réel enjeu pour l’équipe de France est sur le gardien de but. Coupet est out depuis 3 mois pour une fissure du ligament intraarticulaire du genou, et Landreau sort d’une belle boulette face à l’Écosse. Celle de la frappe à 40 m de McFadden. Et s’il avait joué le match suivant face à Lituanie, c’est à Sébastien Frey que revenait de garder la cage pour la rencontre finale de ces éliminatoires.

Et sa première sélection sera tout d’abord marquée par un but de Voronin – connu aussi comme l’unique buteur de l’histoire à avoir marqué à Toulouse en Ligue des Champions – sur une défense française un peu mollassonne. Puis vinrent 2 buts tricolores, par Thierry Henry et Sydney Govou. 2-1 à la mi-temps.

Et la lumière fut

C’est donc la causerie de mi-temps de Domenech que va vivre Sébastien Frey. Causerie qui va lui faire un effet du tonnerre vu que 16 secondes après le début de la seconde mi-temps, le moment magique arrive. Long ballon ukrainien sur la tête de Chevtchenko, qui redresse le ballon en cloche vers le but, mais de manière très molle. Sébastien s’élance, va pour arrêter tranquillos à une main… mais. De manière incompréhensible, il se loupe complètement et laisse le ballon rentrer dans le but, pendant que lui se rattrape au poteau tel un Erasmus en fin de soirée.

Son excuse pour cette belle boulette ? Un éclairage ukrainien pile dans l’axe du ballon, qui le gênera lors de cette sortie. Score final 2-2.

Publicité

« J’ai été trahi par un projecteur, je n’ai plus vu le ballon. Mais je ne cherche pas d’excuse et j’assume »

Sébastien Frey à l’Equipe

Sébastien Frey aura l’occasion de porter à nouveau le maillot bleu, contre l’Équateur en préparation de l’Euro 2008, qu’il effectuera en temps que Gardien numéro 2. Euro cataclysmique ponctué par une dernière place du groupe derrière la Roumanie et une demande en mariage foireuse de Domenech à Estelle Denis. Derrière, il ne reverra plus jamais le gout de la sélection et n’ira donc pas au mondial 2010. Un mal pour un bien, au final.

15 saisons de Serie A, 443 matchs et un trophée de meilleur joueur en 2000. Un palmarès très loin d’être anecdotique. Malheureusement pour Sébastien Frey, c’est cette boulette que retiendront la majorité des Français. Injuste, cruel. FFL.


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !