FFL D’Or 2019 – #5 – Sabri Sediri

Le café-crème de Sediri

Vous connaissez l’adage : Qui fait le malin tombe dans le ravin. En Boxe, on remplace souvent le ravin par les pommes. En mars 2019, Sabri Sediri arrivait en Angleterre pour la conquête de la ceinture WBO Europe en super-légers face à l’Anglais Sam Maxwell. L’Amiénois, qui boxe d’habitude chez les super-plumes, est auréolé d’un début de carrière sans faille – 11 combats professionnels pour autant de victoires. Et il sera même à 15 secondes d’en ajouter une douzième.

Publicité

Pendant 10 rounds, Sabri Sediri fit pourtant un combat impeccable. Une entame excellente même : il fait tomber 2 fois son adversaire pendant les 2 premiers rounds. La suite ? 10 rounds de 3 minutes – une première pour le français – plutôt maîtrisés qui l’emmènent tout droit vers une victoire aux points méritée. A 30 secondes de la fin du combat, le français baisse la garde, commence à danser autour de son adversaire groggy et à le narguer. Petite danse autour de son adversaire, bras ballants, il fait le show et c’est le drame.

La sentence sera terrible. Dans un dernier sursaut d’orgueil, Sam Maxwell assène une droite fatale au français. Tapis, KO, fin du match. Alors qu’il a mené tout le long aux points et avec la manière, le manque d’humilité et de lucidité lui coûteront le match et une place dans la légende de la FFL. BT Sport, qui diffusait le match, achèvera le picard avec son tweet:

“Restez humble, respectez votre adversaire, protégez-vous tout le temps, ce n’est pas fini jusqu’à ce que ce soit fini”

Nul doute que le français aura appris de son combat et de ce scénario FFL. C’est au Courrier Picard qu’il fera son autocritique par la suite. “Peut-être que c’était l’événement, le public… Je me suis enflammé. J’étais largement au-dessus et je me sentais invincible quelque part.” Et au final, il aura la même image de lui que nous lorsque nous avons visionné son exploit : “Quand j’ai vu la vidéo, je me suis dit que j’avais abusé quand même”. On confirme Sabri. Pire encore, il semble avoir retenu la leçon : “On va me dire : « C’est toi le mariole qui s’est fait coucher ? » Mais je m’en fous. Je ne le referai plus et je reviendrai plus fort. J’aurai au moins appris qu’il faut être sérieux jusqu’à la dernière seconde”

Publicité

Malheureusement pour la FFL, cette défaite semble avoir été digérée par le boxeur français, qui ne semble pas en mesure de rééditer son exploit. En effet, il est pour l’instant à 14 victoires pour 1 défaites, et sur 3 victoires par KO consécutives dont 2 par KO au premier round. Mais, à tout jamais, sa seule défaite restera estampillée FFL. Pour l’éternité.

Voir tous les nommés aux FFL d’Or.


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !