Tour de Suisse | Julian Alaphilippe : le retour du bidon


Bidon alaphilippe tour de suisse FFL

Après le traileur Martin Kern et sa presque-victoire dans le Val-de-Travers, c’est au tour d’un autre sportif français de s’illustrer en terres helvétiques cette semaine. Julian Alaphilippe a profité de la 5eétape du Tour de Suisse pour revenir à son idylle du dernier Tour de France : la pénalité-bidon.

Avec Julian Alaphilippe, on ne sait jamais trop sur quel pied danser. Capable de nous envoyer valser en remportant le championnat du monde (une trahison qui lui a valu une présence dans notre blacklist 2020), il peut aussi nous faire rêver en levant les bras un poil en avance sur Liège-Bastogne-Liège. Toujours important de célébrer une lose.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   Liège Bastogne Liège | Alaphilippe voulait vraiment montrer son nouveau maillot

La force de l’habitude

Et puis il y a les habitudes, celles qu’il entretient au fil des courses. Voyant que la victoire d’étape semblait impossible avec Carapaz et Fuglsang en forme, Julian a voulu répéter ses gammes. Les virtuoses ne sont jamais inactifs.

Sur le dernier Tour de France, Alaf s’était magnifiquement illustré en attrapant un bidon hors-zone. Un geste qui lui avait valu une pénalité de 20 secondes et la perte de son maillot jaune. Voilà ce qui arrive quand on boit n’importe comment.

Au vu de l’efficience de l’acte, il a semblé bon à Julian de réitérer la performance hier en prenant le bidon que lui tendait son directeur sportif dans les 10 derniers kilomètres. Résultat : même pénalité, 20 secondes. Au général, Alaphilippe passe 4e à 53 secondes du leader Carapaz.

Publicité

Plus qu’à confirmer sur le Tour

Une pénalité avec bien moins de gravité. Julian ne portait pas le maillot de leader et ne nourrit pas de très grandes ambitions sur le Tour de Suisse. Mais il n’y a pas de petites loses, surtout à l’approche du Tour de France. Et au final, ça fait 100% de réussite en deux tentatives. La répétition générale avant la grande boucle est réussie.

Dans le même genre de Lose :   FFL d’Or 2020 | #2 Julian Alaphilippe, 2 chefs-d'œuvre au milieu de la trahison