Ligue 1 | Les points FFL de la 16e journée


Quoi de plus beau sur Terre que 10 matchs de Ligue 1 en moins de 4 heures ? Mercredi soir, c’était donc l’orgie de Farmer’s League pour nos yeux ébahis. Et comble du comble, du spectacle partout. Ou presque. Sauf à Paris. On ne peut pas tout avoir, un Ballon d’Or ou un spectacle de feu, il faut choisir.

Angers — Monaco : 1 – 3

Angers : 1

Au fur et à mesure des matchs, Angers rentre enfin dans sa saison FFL. Après ce superbe but à la dernière microseconde face aux Verts, ils nous proposent cette fois une belle défaite à domicile nette et sans bavure. À confirmer.

Publicité

Monaco : — 1

On vous voit venir, Monaco gagne et la seule sanction c’est un petit point en moins seulement ? Où est passée l’intransigeance de la FFL ?

C’est simple, le but angevin est une merveille du genre : Poteau –> Dos de Nübel –> But. Le fameux prix Nübel.

Strasbourg 5 – 2 Bordeaux

Strasbourg : — 2

Alors oui, on vous voit venir. Battre les Girondins ça fait partie des formalités comme passer le brevet des collèges ou bien effectuer sa JAPD. Mais il faut quand même faire les choses bien et lire correctement le programme TV. Allez, moins deux points.

Bordeaux : 3

On pensait pourtant que la nuit de la déprime avait lieu lundi. Pour les supporters Girondins, c’était mercredi. Et les autres nuits aussi en fait. Bon courage à vous.

Publicité

Metz — Montpellier : 1 – 3

Metz : 2

Une vraie réaction d’orgueil. Après une victoire improbable à Nice, les Messins se sont remis sur le chemin de la raison. Résultat, un petit 0-2 à la mi-temps bien ficelée, un 3e juste à la reprise. Prestation un poil gâchée par la réduction du score, mais le principal est là.

GF

Montpellier : -2

Ça allait mieux sans Savanier quand même. Cette praline Juninhesque, c’est un grand non.

Brest — Saint-Étienne : 1 – 0

Brest : 1 pt

Vous pensiez quoi les gars, prendre 2 poteaux de Sainté, marquer sur un penalty foireux et en plus perdre des points FFL. Que Nenni. Et ça n’est pas cette 5e victoire de rang qui nous fera changer d’avis.

Saint-Étienne : 1 pt

Quand ça veut pas, ça veut pas. Il paraît que la roue tourne, mais pour Sainté, elle tombe plutôt. Être supporter des Verts, c’est vraiment à chaque match sa galère.

Troyes — Lorient : 2 – 0

Troyes : — 1

Allez, on ne va pas vous mentir, on n’a rien suivi du match. Désolé amis de l’Aube.

Lorient : 2

Allez, on ne va pas vous mentir, on n’a rien suivi du match, mais 5 défaites d’affilée, on applaudit chaudement.

Rennes — Lille : 1 – 2

Rennes : 2

Enfin ! Le soulagement en Bretagne ! Après 3 victoires de rang, l’incertitude quant au respect des valeurs persistait au Rozahon park. Mais la prestation saupoudrée de déchets techniques de mercredi soir redonne un espoir immense à toute une région. Celui de retourner en Europa Conférence League à nouveau.

Dans le même genre de Lose :   Ligue des Champions | Les notes FFL de Chakhtior – Monaco
Lille : -2

La grosse désillusion de la journée. Adeptes sans faille jusqu’ici des craquages dans les derniers instants, le LOSC s’est totalement dé-démobilisé à Rennes. Une grosse alerte avant le match crucial face à Wolfsburg en C1. Déconnez pas les gars.

Lyon — Reims : 1 – 2

Lyon : 3

La vie d’un supporter lyonnais n’est pas simple. Tout allait si bien dans le meilleur des mondes et puis… un DS qui dit qu’il est fatigué et qu’il va se barrer à la fin de l’année et tous les dominos s’enchaînent. Le dernier ? Une superbe performance indigente composée de nombreuses injustesses techniques et une envie de se défoncer pour le copain proche de 0. Résultat, une défaite dans les arrêts de jeu. Like a Bosz.

Reims : — 2

Il faut parfois profiter des opportunités dans la vie. Et Reims l’a fait avec brio. Et puis bordel, ce crochet plein de sang froid de Ekitike à la 93… sans mauvais jeu de mot, c’est football Champagne.

Clermont — Lens : 2 – 2

Clermont : — 1

Quel dommage ! Si proches de réaliser le 5 à la suite et devenir des super-champions, Clermont a choisi à l’inverse de tenir coûte que coûte. Menés deux fois, revenus deux fois au score. Et à la fin, ils tiennent à 10 contre 11. Décevant.

Lens : 2

Il suffit de lire le paragraphe d’au-dessus et d’inverser. 2 points en 3 matchs, le rythme de croisière arrive.

Nantes — Marseille : 0 – 1

Nantes : 1

Réduits par le système assez vite à 10, tentative de révolte bien contrée par Marseille pour revenir avec pas grand-chose. Soirée classique pour des gilets jaunes.

Marseille : — 1

En Europe, ils perdent moches. En Ligue 1, ils gagnent moche. Au moins, ils sont réguliers dans l’esthétisme et font la différence dans l’indifférence. Seconds de Ligue 1 avec un match en moins.

PSG —Nice : 0 – 0

Paris : 0
Nice : 0

Du ballon d’or, du trophée Yachine, du coach champion de France, des citrons. On en a déjà parlé, mais à part le poteau de Dolberg, c’était la grosse sieste.

Le Classement FFL de Ligue 1

1. Metz 18
2. Clermont 12
2. Lyon 12
4. Bordeaux 11
5. Reims 9
5. Lille 9
5. Troyes 9
8. Monaco 7
8. Lorient 7
10. Saint-Etienne 6
11. Angers 5
12. Montpellier 2
12. Brest 2
14. Nantes
14. Lens
16. Strasbourg -2
16. Rennes -2
18. Paris -3
19. Nice -5
20. Marseille -7