Moulin Benitez Kepa | Le grand week end des gardiens


Gardien de but est probablement le poste le plus ingrat du football. Le moindre contrôle raté, geste technique foiré ou autre a des conséquences rapidement conséquentes pour son équipe. Pire encore, il faut derrière subir le zoom qui se délectera de votre moue honteuse et désabusée. Évidemment, à la FFL, on est pas là pour faire les sentimentaux, c’est avec gourmandise que nous nous en délectons.

Dans le même genre de Lose :   Ligue des Nations | Le foot en folie

Jessy Moulin

Alors Jessy était déjà à la conclusion d’une action formidable au début de l’année. Oui, on dirait que ça fait 15 ans aujourd’hui, mais un tel niveau de précision et de détail dans les angles de balle pour arriver à un chef d’œuvre, c’est exceptionnel.

Publicité

Et hier, face aux aiglons niçois, c’est une prestation de haut vol que va nous offrir le portier stéphanois. Tout commence, comme tout bon sportif de haut niveau, par un échauffement. Une très belle sortie à l’arrache sur un corner, géné par son coéquipier, et conclue directement par une volée rebondie de Lees-Melou. Exactement ce qu’il faut pour se mettre en confiance.

Un bon gardien, c’est bon sur sa ligne, dans la relance, mais aussi dans la communication avec sa défense. Bon, soyons honnêtes, tous ceux que toi tu as pu connaitre excellent uniquement dans le 3e point, à hurler des « LAISSE » ou des « REVIENS EN ARRIÈRE » quand il s’ennuie et veut toucher un peu le cuir.

Et bah, Jessy Moulin, ce n’est pas trop son style. Il préfère l’imprévu, le dialogue par le silence. Résultat, Saidou Sow laisse passer la balle, Jessy est pris au dépourvu. Heureusement pour les Stéphanois, le but est marqué par Gouiri, ce qui fait un peu mal à l’OL. Il faut trouver du positif partout.

Publicité

Walter Benitez.

Les gardiens de but ont cette capacité à être solidaires. Tous dans le même bateau, rarement à enfoncer les autres quand ils font des cagades. Sauf peut-être Gregory Coupet me diriez-vous. Mais dans le cas de Benitez, c’est encore plus beau. Il s’est dévoué corps et âme pour remonter le moral de Jessy Moulin. Adversaire sur le terrain, mais solidaire dans le poste.

Une relance bien dévissée des familles pour remettre Sainté dans le match. Mais ça ne suffira pas. Nice s’imposera tout de même 3 buts à 1.

Kepa Arrizabalaga

80 millions d’euros. C’est le prix qu’a couté Kepa à Chelsea, ce qui en fait encore aujourd’hui le gardien le plus cher de l’histoire. Et clairement, ce n’est pas le meilleur. Mais alors, pas du tout du tout. Déjà 2 ans plus tard, les Blues ont recruté Édouard Mendy pour le remplacer. Mais le portier sénégalais s’est blessé avec son équipe nationale. Du coup, un bon moyen de prouver à Frank Lampard qu’il peut être le portier de la situation.

Dans le même genre de Lose :   Les buts moches | La triple boulette de Kossi Agassa

Alors bon, il n’est pas impérial sur le premier but encaissé, mais la faute revient principalement à Kai Havertz. Mais sur le second but, quelle coordination avec Zouma. Une passe trop courte de l’international français, et Kepa sort faire… personne ne comprend vraiment en fait. Une mi-sortie, comme si tu montais à la volée pour t’arrêter à la ligne de carré de service. Une sortie sur les genoux, mais dernière, c’est encore pire. Christensen va couper le centre des Saints, et Kepa n’a plus qu’à sauver les meubles en s’emparant de la balle.

Sauf que, le portier espagnol est du genre esthète. Un tacle complètement inutile, qui redonne la balle à Che Adams qui n’a plus qu’à envoyer une minasse des familles. Et pour conclure la prestation, un but encaissé dans les arrêts de jeu pour prendre la petite clim, sur une frappe à 20 km/h.

Mendy conforte donc sa place de titulaire.