MAIS QUI EST LA TAUPE À LYON ?!


Fabio Grosso

Si l’Olympique Lyonnais assure le show en ce début de saison, ne croyez pas qu’il s’agit d’une coïncidence. Le timing avec les prochains FFL d’or n’est pas à prendre à la légère. Rien n’est laissé au hasard à l’OL cette saison.

Publicité

À lire aussi :   Ligue 1 | 9e journée | Le classement (de la FFL)

Le début de saison XXL de l’OL

Le début de saison de l’Olympique Lyonnais force le respect. Sur le terrain comme en dehors, les Gones sont parvenus à éclipser leur rival parisien pour le titre convoité de “meilleur scénario français”. Et pourtant, Dieu sait que ce n’était pas chose aisée. Mais avec toujours aucune victoire en 9 journées, la pire attaque et la pire défense du championnat, l’OL a mis tout le monde d’accord.

Le dernier succès lyonnais date du 14 juillet dernier. Depuis ? C’est 13 matchs sans victoire en comptant les matchs amicaux (3 nuls, 10 défaites). Autant vous dire que les charognards comme nous suivons attentivement cette série vertigineuse. Lyon a donc connu plus d’entraîneurs que de victoires cette saison. Du grand art.

À lire aussi :   Ligue des Champions 2007 - Lyon | Mancini, ce briseur de rein

Retrouver la taupe, le “quoi qu’il en coûte” de Grosso

Mais un autre feuilleton est venu secouer le microcosme de l’OL ; la présence d’une taupe dans le vestiaire. Tout connaisseur qui se respecte pense de suite à l’épisode de Knysna. Et il a bien raison.

Publicité

Tout commence par une intervention de Jérôme Rothen dans son émission sur RMC. Ce dernier fait référence à “des joueurs très expérimentés” qui qualifieraient Fabio Grosso comme “l’un des entraîneurs les plus nuls qu’ils n’ont jamais eus“. A part ça le groupe vit bieng.

Résultat, Fabio Grosso convoque son équipe dans le vestiaire le lendemain, et exige que la taupe se dénonce. Bien sûr, personne ne bronche. L’entraînement est annulé. Cela ne vous rappelle rien ?

L’enchaînement est juste sublime.

La chasse à la taupe ne fait que commencer. Nous avons donc décidé d’aider Fabio Grosso dans sa quête. Voici nos suspects.

À lire aussi :   Quiz Football | Ils étaient dans le car de Knysna

John Textor

Cote : 1,50

Qui d’autre que le propriétaire en personne pour faire chavirer son propre club ? John Textor serait l’allégorie parfaite du pompier pyromane. Sa combine se divise en deux étapes ; la première est le déni, voire même l’ignorance des règles à ce niveau.

La seconde étape consiste à saboter tout (le peu) qu’il a construit. Et pour cela, rien de mieux qu’un petit appel à Rothen. Clair, net, précis.

Fabio Grosso

Cote : 1,30

Comme dans les histoires de Hercule Poirot, le coupable s’avère souvent être le plus improbable. Et si Fabio Grosso s’était créé lui-même le problème pour mieux sortir par la grande porte ? L’Italien suivrait la même stratégie que son prédécesseur, pressé de se faire limoger pour retrouver les plus beaux greens du pays.

Jean-Michel Aulas

Cote : 1,01

L’ombre de JMA ne plane jamais bien loin sur le club. Son silence sur l’affaire de la taupe en est même assourdissant. Tel le godfather qui agit à l’ombre des regards. Pourtant, Jean-Michel Aulas n’est pas un novice en matière de punchlines. Nous sommes donc peu convaincus par cette théorie.

Bon okay on vient de changer d’avis.

À lire aussi :   Les 40 punchlines qui ont fait la légende de Jean-Michel Aulas

Rayan Cherki

Cote : 0,99

LE joueur qui a le plus souffert depuis l’arrivée de Fabio Grosso sur le banc de l’OL. D’ailleurs, c’est à cet endroit que l’Italien l’a relégué. Cherki est désormais habitué à débuter sur la touche pour entrer pour une poignée minutes. Et quand, par miracle, Rayan débute le match, c’est pour mieux être sorti dès la mi-temps. On ne souhaite même pas ce traitement à notre pire ennemi.

Le chef des supporters

Cote : 2,10

Ce serait une erreur monumentale d’oublier notre chef des supporters. Qui d’autre que le supporter des Gones le plus remonté de France pour lâcher des noms et foutre la zizanie ? Un gars qui se permet de remonter les bretelles des joueurs devant les caméras du monde entier ne devrait pas être trop timide pour remonter quelques infos en catimini.

Laurent Blanc

Cote : 1,45

Lolo White pense que son alibi de néo-joueur de golf est en béton. Mais n’en profiterait-il pas justement pour tirer les ficelles en interne ? Laurent est-il véritablement Blanc comme neige dans cette sombre histoire ? Il faut dire que la qualification de “joueur expérimenté voire très expérimenté” le dessert plutôt. L’architecte de cette saison lyonnaise ne veut certainement pas voir Fabio Grosso lui voler la vedette.

À lire aussi :   Et maintenant, quel club pour Laurent Blanc ?

Jérôme Rothen

Cote : 1

Et si Jérôme nous refaisait sa spéciale ? Du moins, d’après ce qu’en pense son ancien entraîneur au PSG, Vahid Halilhodzic.

“J’ai su qui étaient les deux joueurs télécommandés pour mettre la merde dans l’équipe, et par qui. Je ne veux même pas parler des taupes, ces pourris. Il y en a un qui passe son temps à parler dans la radio. Rothen ? Tout le monde le sait !” V. Halilhodzic

Créer une taupe virtuelle, alors que la véritable n’est autre que le lanceur d’alerte lui-même. Si c’était vrai, il faudrait décerner un Oscar sur le champ à Mister Wothine.

Clovis Cornillac

Cote : 3,25

Jeux de pouvoir, mensonges, stratégies, trahisons… le Leonardo Di Caprio de Lyon imiterait-il son sosie dans Les Infiltrés de Martin Scorsese ? Clovis Cornillac a bien compris que pour retrouver du boulot, il fallait qu’il s’adresse vers l’industrie du moment.

Bruno Cheyrou

Cote : 2,15

Mis à l’écart de son poste de responsable du recrutement de l’OL, Bruno Cheyrou fait désormais le tour du monde pour s’occuper de tous les clubs de la galaxie Textor. Ce ne serait pas étonnant qu’il en ait marre d’envoyer ses notes de frais tous les jours en euros, livres et real.

Bruno Cheyrou, la taupe du vestiaire lyonnais ? Ce ne serait pas anodin.

René

Cote : non disponible.

Et pourquoi pas la taupe en personne après tout ?

À lire aussi :   Football | John Textor est-il le nouveau Frank McCourt de l'OL ?
Tom