Ligue Europa | La sortie de l’année signée David De Gea


David De Gea

Pour ce quart de finale retour de Ligue Europa, Manchester United affrontait l’ogre de cette compétition ; le FC Séville. Mais face au 13e de Liga, les Mancuniens ont fait le boulot pour se sortir tous seuls. Avec David De Gea en tête.

À lire aussi :   Europa League | Le chef d'oeuvre de Copenhague

De Gea – Maguire, acte I

Les deux équipes se sont quittées sur le score de 2-2 au match aller, avec deux buts contre son camp de Manchester United. Malacia, puis Maguire ont permis aux Sévillans de rentrer au pays avec ce qu’il faut d’espoir pour se qualifier. Le sentiment du travail bien fait pour les Anglais.

Publicité

Au match retour, les Red Devils repartent du bon pied. Dès la 8e minute de jeu, De Gea est pressé par les attaquants sévillans, et renvoie la patate chaude sur Maguire. Vous vous doutez bien qu’il n’en faut pas plus pour assister à une perte de balle de l’Anglais. Déjà qu’Harry est capable de foirer une relance sans être pressé, alors avec trois Espagnols autour de lui, on n’a pas attendu longtemps pour voir l’ouverture du score.

À lire aussi :   Ligue Europa | Le CSC surréaliste de Harry Maguire

De Gea, la sortie inspirante

1-0, puis 2-0 pour Séville sur un coup de tête du Français Loïc Badé, comme si on avait besoin de ça. Puis à 10 minutes du terme, alors que les Mancuniens poussent outrageusement autour des cages espagnoles, c’est le moment choisi par David De Gea pour sortir de sa boîte. Les Blanquirrojos se dégagent comme ils peuvent, et envoient une immense chandelle dans le ciel sévillan. De Gea sort de ses cages et tente d’amortir le ballon avant même qu’il ne rebondisse, ce que peu de joueurs très techniques sont capables de faire déjà.

Publicité

Vous l’aurez compris, David est 1 mètre trop court, et se troue complètement. Second problème ; le ballon revient dans les pieds de En-Nesyri, quand De Gea est à 20 mètres de ses buts. 3-0 Séville.

Et dire que Manchester United menait 2-0 jusqu’à la 80e minute au match aller. Ils ont encaissé 5 buts sur les 100 suivantes. Du travail de champion assurément.

À lire aussi :   Europa Conference League | Le coup d'envoi absolument parfait de l'Olympique de Marseille
Tom