Ligue 2 | Le but casquette stratosphérique des Girondins


Girondins de Bordeaux

En pleine difficulté en championnat, les Girondins de Bordeaux se déplaçaient sur le terrain de Quevilly, qui n’est pas l’adversaire le plus facile quand votre club porte un nom ronflant. Et cette rencontre dans l’immense Stade Robert-Diochon va mettre en lumière un but de toute beauté.

Publicité

À lire aussi :   PSG | La sortie-pelican de Donnarumma

Rafal Straczek, n’est pas Lewandowski qui veut

On joue le quart d’heure de jeu, quand Clément Michelin joue vers son gardien, pour “assurer le coup” se dit-il. Rafal Straczek se saisit du ballon, et regarde toutes les solutions qui s’offrent à lui, autant vous dire pas des masses. Si ce n’est Bokele sur sa droite. Alors en bon gardien qu’il est, le Polonais décide d’envoyer un cachou droit devant lui, histoire de renvoyer la patate chaude sur ses coéquipiers. Altruiste.

À lire aussi :   Ligue 2 | L'entrée en matière idyllique des Verts

Mais son ballon ne va pas aller bien loin. Il ne va ni franchir la ligne médiane ni sa défense, mais trouver le plat du pied en opposition de Sambou Soumano. Le Sénégalais avait tout vu avant tout le monde. Le ballon se dirige vers les cages tout seul comme un grand. 1-0.

Publicité

Mais rassurez-vous, le cauchemar bordelais ne s’arrête pas en si bon chemine. Mamadou Camara fait le break quatre minutes plus tard (2-0), Kalifa Coulibaly triple la mise à la 55e (3-0) et Gaëtan Weissbeck se prend un carton rouge deux minutes plus tard pour un tacle de bûcheron. La soirée parfaite pour tout Girondin qui se respecte. Bon on passera sous silence le doublé d’Elis en fin de match. On préfère se concentrer sur cet enchaînement sublime.

Bordeaux est désormais 17e de Ligue 2, et rejoint donc son adversaire du soir dans la zone rouge. Une place au soleil qu’il va falloir conserver coûte que coûte.

À lire aussi :   Girondins de Bordeaux | Retour sur une saison de légende (épisode 1).
Tom