PSG | La sortie-pelican de Donnarumma


Gianluigi Donnarumma

Le Paris Saint-Germain se déplaçait sur la pelouse du Havre dans le cadre de la 14e journée de Ligue 1. Et pour une fois, Gianluigi Donnarumma a fait taire toutes les critiques en matière de jeu au pied. Casimir ne peut que confirmer.

À lire aussi :   Football | Le CSC de l'année se trouve en Bundesliga 2.

Donnarumma 1 – 0 Casimir

On joue depuis 10 minutes, et les Parisiens se mettent déjà en lumière. Du moins Gianluigi Donnarumma. Oubliez les boulettes en relance, cette fois le gardien italien va s’illustrer d’une tout autre manière avec son pied. Alors que le gardien du Havre envoie un long six mètres, Casimir en profite pour prendre la profondeur tel un filou. Si les défenseurs ne suivent absolument pas, ce n’est pas le cas de Donnarumma. L’Italien a tout vu depuis le départ. Mais entre son analyse et sa réalisation, il y a un pas. Ou un pied, devrions-nous dire plutôt.

Publicité

À lire aussi :   Real Madrid - PSG | Oubliez la remontada, place à la REMONZEMA.

En effet, Gianluigi sort loiiin de ses cages pour arriver en premier sur le ballon. Manque de pot pour lui, Casimir est plus rapide que lui à ce petit jeu. Mais cela ne contrecarre absolument pas les plans de l’Italien. Le gardien envoie un grand coup de savate dans la tête de l’attaquant. High kick parfaitement réalisé. On se croirait devant un match de Benoit Saint-Denis, avec Donnarumma dans le rôle de BSD, et Casimir dans celui de Matt Frevola. Vous connaissez la suite.

Donnarumma est exclu par l’arbitre, qui n’a sans doute pas compris le clin d’œil de ce dernier à son flocage coréen pour rendre hommage au taekwondo. On valide toutefois l’intention.

Publicité

On connaît un Anthony à Lyon qui doit bouillir de jalousie.

À lire aussi :   Allemagne - Italie | Donnarumma, le multirécidiviste de la boulette.
Tom