On a infiltré la Fédération Suisse de la Lose


FFL suisse

La FFL a eu la chance d’infiltrer le Parc Saint-Jacques de Bâle pour assister à Suisse-Danemark, une première chez nos voisins Suisses-allemands dont on se souviendra. Récit.

76e minute, le stade exulte, la Suisse marque le 3-0. Le jeune Embolo cadre un surprenant retourné-foiré qu’un défenseur danois se charge de transformer en marchant sur le ballon avant de se manger le poteau. On ressent soudainement la proximité géographique de la ligue 1. L’ambiance est festive, les Suisses-allemands chantent, ce qui nous donne au passage la chance d’apprécier cette langue dont la sonorité rappelle celle d’un hollandais avalant de travers.
10 dernières minutes, la victoire semble acquise, le capitaine Xhaka sort ovationné et certains Suisses commencent à quitter le stade le sourire aux lèvres. Mais la FFL elle, n’a pas encore récupéré le déposit de son gobelet (soit l’équivalent de votre PEL en Suisse) et est toujours en tribunes. C’est le bon moment, l’export de lose peut commencer.

Transformés, les locaux concèdent 3 buts dans les 8 dernières minutes du match. Du jamais vu d̶̶̶a̶̶̶n̶̶̶s̶̶̶ ̶̶̶l̶̶̶e̶̶̶ ̶̶̶f̶̶̶o̶̶̶o̶̶̶t̶̶̶b̶̶̶a̶̶̶l̶̶̶l̶̶̶ ̶̶̶p̶̶̶r̶̶̶o̶̶̶f̶̶̶e̶̶̶s̶̶̶s̶̶̶i̶̶̶o̶̶̶n̶̶̶n̶̶̶e̶̶̶l̶̶̶ ̶̶̶e̶̶̶u̶̶̶r̶̶̶o̶̶̶p̶̶̶é̶e̶n̶ ̶ en Suisse. Les Helvètes viennent de goûter au parfum subtile de la remontada, le public de Bâle est au fond du trou.

Alors que la lose fuit notre équipe de France depuis quelque temps maintenant, il est rassurant de pouvoir compter sur ses voisins pour assurer l’intérim. Merci pour l’accueil, on se réjouit de revenir!

 

Commentaires 0

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

On a infiltré la Fédération Suisse de la Lose