Wimbledon | Les étoiles des Français du mardi 29 juin 2021


benoit Paire londres Wimbledon Tennis
La bible de la Lose du sport français

Comme à Roland-Garros, l’hécatombe continue pour nos Frenchies au 1er tour de Wimbledon. Petite ombre au tableau : Antoine Hoang et Richard Gasquet manquent à l’appel mais dans l’ensemble tout va bien. Une seule inquiétude. Si la météo pluvieuse continue de retarder le programme, il pourrait bien y avoir des Français en deuxième semaine.

⭐/5

Benoît Paire

Qui d’autre que lui pour être tout en haut du classement ? À l’interruption de son match contre Schwartzman lundi soir, nous étions quand même inquiets. Pas quant au résultat – Paire était mené 6-3, 6-4 – mais plutôt vis-à-vis du comportement de l’Avignonnais, étrangement calme. Sceptiques, nous n’aimions pas trop beaucoup ça. Heureusement, notre Benoît national a retrouvé de sa superbe mardi pour disputer le 3e set. 19 minutes, c’est à peu près le temps qu’il nous faut pour faire une game sur Fifa. Pour Benoît, c’est largement assez pour encaisser un 6-0, être averti pour manque de combativité, demander un physio à 5-0 30-0 et s’embrouiller avec l’arbitre.

Publicité

/5

Caroline Garcia

Dans le tournoi féminin, la question n’est plus : qui perdra le mieux ? Mais plutôt : qui perdra le plus vite ? La barre a été placée assez haute par Fiona Ferro (50 minutes) en ouverture du tournoi lundi. Et Kristina Mladenovic a échoué dans sa tentative de lui prendre la première place (55 minutes). Avec son 1h02 face à Pegula (6-3, 6-1), Caroline Garcia complète le podium pour l’instant. Un poil frustrant puisque la 76e mondiale a mis les ingrédients pour prendre la tête de ce classement. Appliquée au service (5 double-fautes) et ambitieuse sur celui de son adversaire (zéro balle de break obtenue), il n’a pas manqué grand-chose mais la fougue de Ferro semble à présent intouchable. À moins qu’Alizé Cornet ne nous réserve une surprise contre Andreescu ce mercredi.

/5

Gilles Simon

Que de combativité, que de combativité. Nous le déplorons mais Gilles Simon met un poing d’honneur à se comporter en guerrier sur un court de tennis. Mené deux sets à rien contre Lajovic, le Français est revenu nous hanter à 2 sets partout. Le jour du triste anniversaire du come-back de Tsonga face à Federer en 2011, l’Histoire a encore failli nous faire un pied de nez. Heureusement, le Mousquetaire s’est appliqué dans le 5e set (6-4, 7-5, 3-6, 4-6, 6-3). Alors certes la manière n’est pas là mais les résultats suivent malgré tout. Simon est en train de réaliser son Grand Chelem à lui. Éliminé au 1er tour de l’Open d’Australie, sorti au 1er tour de Roland-Garros, défaite au 1er tour de Wimbledon, s’il garde le rythme à l’US Open, Gilles Simon pourrait finir sa carrière sur la plus belle des notes.

Dans le même genre de Lose :   Wimbledon 2010 | Mahut - Isner, une lose pour l'éternité.

/5

Pierre-Hugues Herbert

Comme pour Gilles Simon, nous ne satisferons du résultat et non du caractère affiché pendant la journée de mardi. Nous passerons donc rapidement sur les quatre balles de matches sauvées et concentrons-nous plutôt sur ces délicieuses 21 double-fautes du Français accompagnées de leurs 71 fautes directes. Alléchantes n’est-ce pas ? On reprendrait bien du rab lors du double avec Mahut.

Publicité

/5

Arthur Rinderknech

La partie ayant été stoppée la veille à 9-9 dans le 5e set, Arthur Rinderknech ne pouvait disputer que 6 jeux + un tie-break au maximum (à 12-12 dans le dernier set, les joueurs jouent un tie-break décisif). Bien sûr, on aurait aimé que Rinderknech prennent exemple sur le Monfils de 2010 à Roland-Garros mais égaler la Monf’ n’est pas chose facile. Alors le Varois est allé au bout et s’est gracieusement incliné face à Otte. Avec une élimination au 1er tour de Roland puis de Wimbledon (agrémentée d’un amour de balle de match ratée à 6-5), Arthur confirme qu’il incarne la relève du tennis français.

/5

Antoine Hoang + Richard Gasquet

Les cancres de la journée. Antoine Hoang file un mauvais coton puisqu’il a refait le coup des qualifications en étant mené mais en remontant au score face à Zhang (4-6, 7-6, 6-7, 6-3, 6-2). À surveiller comme l’eau sur le feu ce garçon. Et puisque l’espoir fait vivre, nous espérions un revers de Richard Gasquet contre Sugita. Sauf que les revers, Richard les a alignés sur le court…

Pas de panique cependant, rééditer la performance du dernier Roland est toujours d’actualité. D’autant plus que Gasquet s’apprête à jouer Roger Federer. La confiance règne.

Non noté

Adrian Mannarino

Il nous a fait doublement peur. D’abord sur le résultat. 2 sets gagnés face à Roger Federer avec un tennis solide. Mais surtout, sur sa glissade qui le blesse au genou et le contraint à abandonner alors qu’il était peut-être vers le plus grand exploit de sa carrière. Et ça, malgré nos cœurs de pierre, on n’aime pas. Bon rétablissement à lui.