Wimbledon | Les étoiles des Français du lundi 28 juin 2021


Ferro Wimbledon 2021

Wimbledon a tranquillement commencé ce lundi, sous la pluie. Seulement cinq Français sur le court et deux matches terminés ce lundi mais pas de panique. Les Tricolores n’ont pas besoin d’être nombreux pour toucher les étoiles. 

⭐/5

Fiona Ferro

Excusez-là, elle ne faisait que passer. Fiona Ferro a eu la gentillesse de ne prendre que 50 minutes du temps de Garbiñe Muguruza. Le temps d’encaisser un 6-0, 6-1 et hop, repartie aussi vite qu’elle est venue. Pour le match en lui-même, c’est simple, vos 10 doigts devraient suffire. Une bulle, 8 points inscrits en 8 jeux, 4% de points sur sa deuxième balle et zéro jeu inscrit sur son service. Seul regret : alors qu’une ambitieuse Thierry Champion à la féminine se profilait, Ferro a trouvé le moyen de ne pas rentrer tout à fait bredouille. Ce qui est à Champion reste à Champion.

Publicité

⭐/5

Kristina Mladenovic

Un poil moins en forme que sa compatriote Ferro, Kiki n’a pas démérité. La Nordiste n’avait pas la tête au tennis et à Wimbledon. Commencé en début de soirée, le match contre Rybakina devait se terminer vite si Mladenovic voulait arriver à temps à l’hôtel pour voir les Bleus contre la Suisse. La partie expédiée en 55 minutes, elle a pu admirer les clinquantes dernières minutes de la France à l’Euro. Au passage, on a bien noté la dédicace de Kiki aux coureurs du Tour de France avec sa jolie roue de vélo dans le dernier set (6-4, 6-0)

Dans le même genre de Lose :   Roland-Garros 2011 | Cornet, la roue de vélo des promesses

/5

Rinderknech

Lui non plus n’a pas fini son match. La partie a été interrompue à 9-9 dans le 5e et dernier set (3h38 de jeu). Mais avec une balle de match ratée grâce à un sauvetage en plongeant de son adversaire Oscar Otte, l’espoir est de mise pour le 109e mondial.

/5

Monfils

Même constat, il est bien trop tôt pour juger sa performance. Mais avec ce geste réalisé en début de rencontre, il est absolument hors de question de mettre plus qu’une étoile à Gaël pour l’instant. Stoppé à 4-6, 6-2, 6-6 face à un O’Connell issu des qualifications, Monfils va reprendre ce mardi avec un tie-break où le choke semble largement accessible. Un peu comme en 2010 à Roland.

Publicité