Volley-ball Ligue des Nations | Des Français renversants


Volley-ball équipe de France
boutique FFL

Certes leur bilan est plutôt bon. Avec 7 victoires en 10 matches de Ligue des Nations, le volley français n’est pas tout à fait fidèle à nos valeurs. Mais ça ne veut pas dire qu’on l’oublie. Et au vu de la physionomie des 3 défaites subies dans le tournoi, il était temps qu’on en parle un peu.

Ces volleyeurs ont toujours eu cette fâcheuse habitude de fanfaronner et de célébrer leurs succès par une sorte de ronde endiablée sur le parquet. Que voulez-vous ? Après tant d’années à faire des pieds-de-nez à la FFL, les handballeurs français ont forcément inspiré des petits malins, fiers de les imiter (« éduquez vos gamins » qu’on vous dit). Mais s’il faut passer par là pour ensuite croquer à pleine dent dans n’importe quelle défaite, nous nous en contenterons.

Publicité

Le goût de la chose bien faite

Vous l’aurez compris, les revers se font rares chez la team Yavbou. Néanmoins, sur cette Ligue des Nations, quand il y en a, les Bleus font l’effort d’y donner une patte FFL. Pour vous donner une idée, ça ressemble à une finale de Roland-Garros opposant Tsitsipas à Djokovic. Ça commence bien, les deux premiers sets sont remportés haut la main et puis, le match leur échappe finalement. Sauf qu’en volley, c’est un peu plus obscur parce que les joueurs ne rentrent pas au vestiaire pour changer de tenue après deux sets. Du coup, on n’arrive pas vraiment à expliquer le pourquoi du comment.

C’est d’abord la Serbie, lors de la 5e journée, qui a donné la technique à suivre pour battre les Français. Balancer les deux premiers sets pour mieux gagner les 3 suivants (22-25, 24-26, 25-22, 25-23, 15-9). La Slovénie a aussi été en réussite sur le même schéma (17-25, 19-25, 25-23, 25-19, 15-9) lors de la 8e journée, tout comme les Pays-Bas hier soir sur la 10e journée (15-25, 22-25, 28-26, 25-23, 19-17) (avec en bonus 3 balles de match ratées côté Bleus). Eh oui, c’est pas parce que la France a réussi son entrée à l’Euro de football que la soirée était complètement foutue.

Publicité

SOS d’une FFL en détresse

La FFL lance donc un appel solennel aux Américains, aux Italiens, aux Iraniens, aux Argentins et aux Polonais (les futurs adversaires de la France). Maintenant que vous connaissez la technique, merci de bien vouloir la mettre en pratique contre les Tricolores. Histoire de les éjecter de cette insolente 3e place qu’ils occupent actuellement (au terme des 15 matches, il faut finir parmi les 4 premiers pour accéder aux demi-finales). Et de nous éviter de devoir rédiger un nouveau communiqué de bannissement.

Dans le même genre de Lose :   Fédération Française de la Lose - Communiqué officiel. Moto GP.

Petit tips supplémentaire : n’hésitez pas à avoir un joueur comme Nimir (n°14 néerlandais) dans votre effectif, histoire de claquer 42 points avec un seul joueur. Dont quelques petites douceurs (1’36, 4’29).