Ski | Fin de saison annulée : Pinturault et Noël sauvés in extremis de la victoire

Clément Noël FFL

Coup de bol, en début de semaine, la FIS a décidé d’annuler la fin de saison de ski, supprimant au passage la dernière étape de Coupe du monde à Kranjska Gora prévue ce week-end. Et comme le destin fait bien les choses, cela évite de justesse à deux de nos Français de finir avec des globes.

L’alignement des planètes

La Lose franco-française fait partie de ces virus qui ont la peau dure. Avant cette dernière étape, 54 points séparaient Alexis Pinturault du gros globe, 6 points du globe du géant, et seuls 2 petits points manquaient à Clément Noël pour le globe du slalom. Avec un slalom et un géant au programme, les deux Français (surtout Pintu) avaient les faveurs des pronostics pour remonter leurs écarts avec Kristoffersen et Kilde et s’imposer en patrons de la saison. Chou blanc donc.

Publicité

Le timing parfait de Pintu

Le plus beau dans cette opération de sauvetage de dernière minute restera le timing de Pinturault. Une poisse so FFL face au calendrier. Le 6 mars, le skieur de Courchevel menait encore le général avant la descente de Kvitfjell (même notre clavier a postillonné). Il y perd la tête du classement, avec toutefois l’espoir légitime de la retrouver lors de la dernière étape de Kranjska Gora, justement. Sauf que Covid-19 oblige, la saison s’arrêtera entre les deux dernières courses. Habile.

Les boules… de Noël

Seum maximal donc pour nos Français :

Je n’ai pas pu me battre pour essayer de défendre mes chances, pour le géant ou le gros globe, c’est le côté rageant.

– Pinturault

Pour Clément Noël, cet épisode aura provoqué une réelle remise en question. Quelle fédération choisir? La FFLose ou la FFSki? La combinaison moulante ou un t-shirt FFL? Apparemment, il a tranché. Bienvenue à lui!

Publicité

Sur cette belle lose du destin, on vous laisse. Il faut absolument qu’on appelle Armand.


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !