Roland Garros | Merci d’avoir perdu, Hugo Gaston


Gaston Thiem Roland Garros 2020

Hugo Gaston. Les puristes diront qu’il avait gagné les Jeux de la jeunesse et que son éclosion était prévisible. Mais parmi les 18 Français engagés à Roland, le Toulousain était bien le dernier qu’on imaginait nous faire du mal, tellement de mal. Il aura fallu le 3ème mondial pour nous sauver, et encore. 

Dans le même genre de Lose :   Roland Garros | Gaston : la FFL ne répond plus.

Une journée mitigée à la FFL. D’un côté, la masterclass de Julian Alaphilippe, de l’autre, la révélation Hugo Gaston à deux doigts de réaliser le plus gros exploit des dix dernières années à Roland Garros contre Dominic Thiem. L’un est 3ème joueur mondial, tenant du titre du dernier tournoi du grand chelem et finaliste de l’Open d’Australie. L’autre est le meilleur joueur du Blagnac Tennis Club et a été invité à Roland Garros. La suite devrait vous surprendre.

Publicité

1er et 2ème sets

Après la victoire de Gaston contre Wawrinka, on était presque tenté de dire que Gaston pouvait bouger Dominic Thiem. Mais généralement, c’est dans cette fameuse deuxième semaine que les top players se hissent à un autre niveau. Un niveau qu’un 239ème mondial n’est pas censé atteindre. Pas du tout. Jamais. En aucun cas.

Dans le même genre de Lose :   Roland Garros | Caroline Garcia, le trou d'air

Ce niveau, ce sera celui de Thiem pendant les deux premières manches. L’Autrichien calmera d’entrée les ardeurs du petit Français. Contrairement à Wawrinka, pour Thiem, un break par set suffit. 18% et 8% en retour : face à Thiem, Gaston n’a plus de réponse.

3ème set

Et puis Gaston refera du Gaston. Sans penser au score, au classement ou aux 283 500€ de Prize Money d’une qualification en 1/4, sans penser non plus à la FFL, le petit tricolore continuera dans son plan de jeu : tout remettre, varier et faire des amortis. Un plan de jeu qui avait vu Wawrinka repartir en mono-cycle après son 3ème tour. Plein de naïveté à la FFL, on commence alors à se dire « Le gamin fait du beau jeu pour son dernier set à Roland, il profite, c’est sympa. »

Publicité

Tu parles. Gaston rime avec beaucoup de choses mais visiblement pas avec pression. Le Toulousain va tenir. Même après des balles de sets sauvées grâce au filet par un Thiem plein de chatte, le Français gardera ses esprits, là où les 17 autres auraient probablement offert un craquage mental en règle à la FFL. 7-5 Gaston. C’est arrivé.

Dans le même genre de Lose :   Roland Garros | Le retour fracassant de Melson Moinfort

4ème set

Gaston est lancé et sait parfaitement comment embêter Thiem. À la FFL, on commence sérieusement à regretter notre encouragement « Fair play ». Ça nous apprendra. Gaston gagne 86% de ses points au service et ne fait, à notre grand désarroi, rien de faux. Le break arrive.

Un savant mélange de louches, lobs, amortis et de défense tenace permet au Français de contrer l’Autrichien sur à peu près tout. Thiem doit systématiquement faire l’effort supplémentaire pour gagner un point et ne refera pas son retard.

5ème set

La partie s’équilibre. Thiem en a visiblement raz le bandeau de se faire balader à coup d’amortis par le 239ème joueur mondial et va serrer le jeu. Spoiler : Gaston continuera de lui en mettre un par jeu. Le tarif pour Domi.

Les deux joueurs se cherchent et attendent la faille chez l’autre. À la FFL, nos fesses ne peuvent plus se serrer davantage : elles ont fusionné. Un seul et même arrière train que Gaston s’amuse à botter depuis plus de 2 sets. Et puis sur un amorti raté de Gaston – oui, il y a en a eu – Thiem finira par breaker au meilleur moment. 5-3.

Que ce fut dur

Malgré une balle de debreak offerte à Gaston sur une double faute (Kiki, c’est pour toi), Thiem remportera cette bataille au jeu suivant. Gaston aura fini par tomber. Mais qu’est-ce qu’il aura fallu. L’avenir des Français à Roland Garros paraissait bien faste pour la FFL. Avec ce Gaston, 20 ans, on est d’un coup plus trop sûr.