Roland Garros | Caroline Garcia, le trou d’air


Garcia Roland garros 2020 ffl

Gaston, Garcia… si la FFL avait de quoi être ga-ga après deux tours, la team double G ne nous a pas laissé fanfaronner bien longtemps. Incapable de se tenir à Caro, Garcia est allé chercher une deuxième semaine malgré un match pourtant idéalement lancé. 

Premier set

Comme son confrère Gaston, Garcia va entrer dans son match de la meilleure des façons. C’est à dire totalement dépassée. Le regard vide, la Française ne voit pas le jour et propose une palette de faiblesses complète : 31% au service, 14% au retour. Tout est solide, malgré un petit jeu pris en route. 6-1 pour la Belge Mertens. La FFL commence à écrire une lettre à Elise pour la remercier.

Publicité

Deuxième set

Et puis la symphonie laisse place à la cacophonie. Désorientée, Garcia ne parvient plus à trouver les zones qui lui réussissaient tant dans la première manche. Filet et couloirs s’éloignent des balles de la Française. Et forcément lorsqu’on met plus de coups dedans que son adversaire, la sentence est immédiate : Garcia remporte le set le poing serré. Notre souffle l’est tout autant.

Troisième set

La panique s’installe et n’est pas prête de nous quitter. Garcia continue.

Publicité

1-1 5-4, au bord du gouffre, Garcia sert pour la victoire. On espère encore un retournement de situation de dernière minute.

Et puis… l’espoir renaît pour la FFL. La Belge revient et sauve trois balles de match, en plaçant même un petit « Come on » bien senti sur un revers faute de Garcia. On y croit.

La Belge recolle à 5-5 mais semble encore moins décidée à conclure que son adversaire. Garcia remet un coup de gaz et roule sur nos espoirs de craquage mental. Break, et un nouveau service à suivre pour la Lyonnaise.

Dans le même genre de Lose :   Coupe Davis - Grosse ambiance et petite lose

Garcia ratera de nouveau deux balles de match. Notre préférée restera sans doute la double faute servie avec une balle que Caro avait insisté pour récupérer, juste après avoir servi un ace avec. On se dit alors que le match bourrait basculer sur cette superstition ultra FFL, mais que nenni. Garcia placera un revers en lucarne pour s’offrir sa 6ème et dernière balle de match. Il y aura donc une Française en seconde semaine à Roland. L’obstacle Svitolina nous laisse espérer un peu de répit pour les 1/4 d finale, mais avec cette Caro-là, le doute est permis.