Ligue 1 | Le classement FFL après la 5e journée


Photo by Icon sport

Coup de mou en Ligue 1, avec une seule équipe qui enfile 5 perles. Deux nouveaux leaders au classement, et un record girondin qui commence à trembler. Installez-vous, c’est le classement FFL qui arrive.

Pour rappel, pour cette saison, nous avons décidé d’établir un barème semi-objectif afin que chaque club soit logé à la même enseigne. Bon évidemment, tout ça peut aussi être assaisonné de notes arbitraires à la tête du client. Et pas de VAR ici.

Publicité

Bonus

. Défaite : +1 pt
. But contre son camp : +1 pt
. But encaissé dans le temps additionnel : +1 pt
. Pénalty raté : +1 pt
. Défaite par 3 buts d’écart ou plus : +1 pt
. 5 buts encaissés ou plus : +1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 défaites : +2 pts
. Défaite inattendue : +2 pts

Malus

. Victoire : -1 pt
. But inscrit dans le temps additionnel : -1 pt
. Victoire par 3 buts ou + : -1 pt
. 5 buts marqués ou plus : -1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 victoires : -2 pts
. Victoire inattendue : -2 pts

 

Lyon Auxerre : 2-1

Lyon : 0

Il y a quelque chose de formidable avec l’Olympique Lyonnais. Même quand il joue bien, qu’il gagne 2-0 sans grande pression, il est capable de se mettre tout le seul dans le foin. Se prendre un but en contre sur corner en menant au score, et s’offrir 10 minutes de stress inutile, c’est beau hein, c’est Lyonnais. On ajoute gracieusement un point pour ce scénario.

Publicité

Auxerre : +1

Après 2 victoires dont 1 clean sheet de Costil, il fallait revenir à la réalité. Toutes les belles histoires ont une fin.

Strasbourg Nantes : 1-1

Strasbourg : 0

La passe de 5 pour les Alsaciens. 5 matchs sans victoires. Mais cette belle série est passée à quelques minutes de terriblement s’éteindre. Une superbe torpeur collective en défense qui empêche d’envoyer un gros marron dans le ballon pour se dégager. On apprécie.

Nantes : 0

Ne venez pas nous demander pourquoi, mais Nantes a cette petite odeur d’équipe parfaite du ventre mou  cette année. Ca tombe bien, ils squattent déjà la dixième place.

Monaco Troyes : 2 – 4

Monaco : + 3

Si vous cherchez un peu de logique dans ce monde cruel, l’AS Monaco est clairement le club qu’il ne faut pas suivre. Après un match épique contre le PSG, ils se sont appuyés sur un arbitrage corsé comme un ristretto pour s’effondrer dans les règles de l’art. Tout y passe, le rouge, le penalty, l’espoir et la crucifixion finale. Bizarrement, nous avons reçu moins de mentions hier soir. Va savoir pourquoi.

Troyes : — 4

Après 3 défaites en 3 matchs, on attendait de Troyes qu’ils soient la victime expiatoire de l’ensemble de la Ligue 1. C’est un virage dangereux qu’ils ont pris depuis, avec surtout cette victoire inattendue à Monaco. Un autre point malus pour Bruno Irles qui humilie son club de toujours.

Montpellier Ajaccio : 2 – 0

Montpellier : -1

Après la promenade de santé bretonne le week-end dernier, Montpellier devait confirmer à domicile contre ce qui ressemble le plus à un 20e en fin de saison, Ajaccio. Histoire de se mettre un peu de pression, Omlin sort sa plus belle sortie Lopesesque. Sans réelle conséquence : un seul tir cadré, arrêté par Mamadou Sakho. Le meilleur gardien de l’effectif.

Ajaccio : +2

On parle souvent d’adaptation nécessaire lorsque l’on arrive dans une nouvelle équipe. Pour Romain Hamouma, c’est sans aucun doute un succès. 4 jaunes, 2 rouges en 4 matchs. Et 1 point pour Ajaccio, lanterne rouge.

À lire aussi :   La Recette FFL : comment perdre face au Danemark ?

Angers Reims : 2-4

Angers : +4

Dans un certain anonymat, Angers réussit un début de saison flamboyant. 2 points en 5 matchs, une moyenne de 3 buts concédés par match, et hier soir, une superbe défaite à domicile dans le Kopaico alors qu’ils étaient revenus à 2-2 en supériorité numérique. Défaite à 11 contre 10, c’est bien évidemment un rab de 2 points offerts bien généreusement par votre fédération.

Reims : -1

Le coup de gueule du président Caillot a porté ses fruits. 3 jours après avoir fustigé l’arbitrage, la réponse a été instantanée. 2 jaunes en 1 minute pour Cajuste, avec le but qui va bien sur coup franc derrière. Avec la cerise dans le champagne juste après : l’expulsion d’Oscar Garcia. Mais tout a déraillé à partir de là, quelle tragédie.

Lille Nice : 1-2

Lille : +2

Il y a quelque chose de jubilatoire à voir une équipe se saborder de cette manière. 18 tirs à 3. Dont 2 penaltys largement évitables pour au final se fracasser sempiternellement sur une défense niçoise pourtant pas grandiose. Allez, un point bonus du coup.

Nice : -1

4 buts depuis le début du championnat, dont 3 penaltys. Non seulement Nice a pour projet sportif d’acheter un maximum de Lyonnais, mais ils ont aussi récupéré leur stratégie ancestrale.

Lens Lorient : 5-2

RC Lens : -3

La tragédie sang et or continue. Un jeu léché, une attaque de feu, un public en harmonie et pire encore, une prolongation de Seko Fofana avec les frissons qui vont avec. On a coupé avant la fin.

Lorient : +4

+1 Pour la défaite
+1 Pour une défaite de 3 buts d’écarts
+1 Pour 5 buts encaissés
+1 Pour le maillot immonde du gardien.

Rennes Brest : 3 – 1

Rennes : -1

Après une défaite face à Lorient à domicile, le Stade Rennais devait confirmer sa non-hégémonie bretonne. C’est raté, avec en plus un but dans les arrêts de jeu. On ajoute quand même un point parce que Montpellier a inscrit 4 buts de plus quand même.

Brest : +2

5 matchs, 15 buts encaissés. Ratio de 3 buts dans la musette par match. Pour comparaison, Bordeaux a fini avec une moyenne de 2,39. Vous savez donc où nos regards sont rivés à présent.

Toulouse Paris : 0 – 3

Toulouse : + 2

Arrêter 10 tirs et quand même manger un cinglant 3-0. Personne n’est dupé, Toulouse a bien souffert comme il faut.

Paris : — 2

Au-delà de la victoire parisienne, la révélation liée au match d’hier soir c’est de savoir que Juan Bernat est toujours à Paris.

Marseille Clermont : 1-0

Marseille : 0

Une victoire et un penalty raté par Sanchez. Un peu plus de piment lors du choix du tireur aurait été bienvenu tout de même.

Clermont : +1

3 tirs seulement, certes. Mais 2 grosses barres des familles en 5 secondes. Le mini hold-up n’était pas loin.

Le classement FFL de la Ligue 1

1. Brest 7
1. Angers 7
3. Reims 6
3. Ajaccio 6
5. Monaco 5
6. Nice 4
6. Strasbourg 4
6. Lille 4
9. Rennes 3
9. Auxerre 3
11. Nantes 1
11. Toulouse 1
11. Lorient 1
11. Troyes 1
15. Clermont -1
16. Lyon -3
17. Montpellier -4
18. Marseille -5
19. Lens -7
20. PSG -11