US Open | Les étoiles FFL des Français du Jeudi 1er Septembre 2022


Photo by Corinne Dubreuil/ABACAPRESS.COM - Photo by Icon sport

Fin du deuxième tour à l’US Open, et c’est un sans faute malheureux pour les Frenchies. Sur le banc des accusés ? Richard Gasquet, Clara Burel et Alizé Cornet. Avec une mention spéciale pour l’Estonienne Kaia Kanepi.

À lire aussi :   US Open | Les étoiles FFL des Français du Mardi 30 Août 2022

⭐⭐/5

Richard Gasquet

Richard Cœur de Lion a rarement si bien porté son surnom. Car il fallait un gros cœur pour jouer dans la fournaise new-yorkaise. Mais Gasquet n’a pas tremblé face à Kecmanovic, lui infligeant une défaite en 4 sets et 61 coups gagnants au passage. La fin du match s’est conclue sur quatre fautes directes de Kecmanovic, bien pressé de se rafraîchir sous la douche.

Publicité

Au prochain tour, Richard va affronter sa plus belle bête noire : Rafael Nadal. Le face-à-face suit paisiblement son cours, 17-0 pour Rafa. L’une des plus belles séries du sport de haut niveau. Richard reste toutefois à une défaite de l’Everest de la lose.

« Il y a Gaël Monfils qui est à 18-0 contre Djokovic. J’espérais ne plus jamais le jouer jusqu’à la fin de ma carrière » R. Gasquet

À lire aussi :   Le Quiz Sport FFL | Ils ont mis un 6-0 à Monfils, Gasquet, Tsonga ou Simon dans les années 2010

⭐/5

Alizé Cornet

On y a cru. Victorieuse 6-1 du premier set, la Niçoise a sombré sur le même score dans le second. Cornet se fait breaker après trois doubles fautes d’affilée sur son service, puis traverse une série de 14 points perdus consécutivement. Katerina Siniakova ne pouvait rien faire d’autre que de remporter le set.

Face à une Alizé victime d’un sérieux coup de chaud, la Tchèque avait la possibilité de claquer la même gifle dans la dernière manche. Mais comme trop souvent avec Cornet depuis quelques mois, les contrepieds sur la FFL sont légion. La Française s’arrache sur chaque point et parvient à l’emporter 6-3. Une victoire qui la qualifie pour le 3e tour, certes, mais sans plus aucune once d’énergie pour la suite du tournoi.

« Comment je vais ? Je suis rôtie » A. Cornet

À moins qu’Alizé nous prenne une nouvelle fois à contrepied.

Publicité

À lire aussi :   Roland-Garros 2011 | Cornet, la roue de vélo des promesses

Clara Burel

Donc si on résume ; Clara a passé l’obstacle des qualifications en remportant un match interrompu par deux fois, et en sauvant quatre balles de match. Puis elle a éliminé la dernière vainqueure de Wimbledon au premier tour, et maintenant elle sort la 43e joueuse mondiale au second. Le tout en occupant la 131e place au classement WTA. Où est la logique dans tout ça ? Hormis de nous faire du mal gratuitement.

La Belge Alison Van Uytvanck n’est pas parvenue à profiter des deuxièmes balles de la Française, catapultées pourtant à 100 km/h. Résultat, elle permet à Clara Burel d’égaliser son meilleur parcours en Grand Chelem. Au troisième tour, elle sera opposée à une autre rescapée : Aryna Sabalenka. Nous vous expliquons ci-dessous pour quelle raison.

Hommage international

⭐⭐⭐⭐⭐/5

Kaia Kanepi

Cela n’arrive pas souvent, mais parfois nous sommes jaloux de la Fédération Estonienne de la Lose. Opposée à Aryna Sabalenka au deuxième tour, Kaia Kanepi nous a offert un sublime retournement de situation. Kaia maîtrise pourtant parfaitement la situation en menant 6-2, 5-1, et se procure deux balles de match. Toutes ratées. Puis le show Kanepi commence ; l’Estonienne se fait breaker à foison, et parvient à perdre le deuxième set au tie-break sur le score de 10-8.

Sur sa lancée, Kanepi s’incline 6-4 dans la dernière manche, et perd 12 des 17 derniers jeux de la rencontre. Un mental de mousse.

À lire aussi :   Top 5 des plus beaux records détenus par le tennis français.