Judo – Teddy Riner – On s’était donné rendez-vous dans 10 ans.

Bon c’était ni le même jour, ni la même heure, ni le même tatami. Face à Kageura (Qui donne pas mal de points si on étale ses lettres au Scrabble), la série de 154 victoires d’affilée s’est arrêtée, L’impensable s’est produit. Teddy Riner vient de perdre un combat de judo. Même nous, nous avions perdus espoir. Alors que ce dimanche était prévu dans notre agenda en repos, le destin en aura voulu autrement.

Il y a 10 ans, rien n’était pareil, ou presque. Le 13 septembre 2010, plus exactement, Teddy Riner s’inclinait aux championnat du monde de judo à Tokyo (Sur un arbitrage disons… très maison). En ce temps-là, la France était déjà dans la rue pour protester contre une grève des retraites. 10 ans plus tard, nouvelles grèves, nouvelle défaite. Entre temps, 154 victoires consécutive. Cent cinquante-quatre putain de victoires. Autant vous dire que ceux qui pensent que Teddy va rentrer dans notre fédération grâce à une simple défaite se trompent lourdement.

Publicité

Non, cette défaite a plutôt le gout de soulagement. Pour nous, bien évidemment. De telles séries n’ont rien à faire dans notre belle nation. Pour vous, aussi. Il est toujours bon de voir que tout est possible sur terre. Mais aussi pour Teddy Riner. En effet, lui même a déclaré :

“Il y a quand même une part de soulagement”

Le Match

Revenons tout d’abord sur ce fameux match. Et contrairement à 2010, même pas un zest d’escroquerie arbitrale qui enlève un peu le gout sucré de la défaite. Il s’alignait au tournoi de Paris pour la première fois depuis 7 ans en admettant lui même être loin de 100% de sa forme. Après 2 premiers combats laborieux, un faible espoir commençait à luire dans nos yeux. Mais comme quand on s’approchait de Sarah, de 3ème B à la boum de fin d’année, on avait bien peu d’espoir et de confiance en notre potentiel. Et pourtant, on aurait du. Face à Kokoro Kageura, le combat se lance rapidement et, contrairement aux 2 précédents, on sent bien qu’il n’ira pas au Golden Score.

Teddy Riner attaque, tente un uchi-mata et l’instant de gloire arrive. Le nippon le coup arriver, se cale bien derrière le français et hop. En une fraction de seconde, le japonais utilise le mouvement de Teddy Riner et le contre pour le mettre au sol. Ippon. Le public est médusé mais le japonais vient de rendre un fier service à la FFL. La série du géant français s’est bien arrêté.

Publicité

Cependant, pas de catastrophisme pour Teddy Riner, qui ne vise que les JO de Tokyo. Pas non plus de triomphalisme à la FFL. Nous savons bien que cela ne peut être qu’une simple anomalie et nous n’oserons parier sur un tel résultat en août. Mais il faut savoir parfois se contenter de ce que la vie nous offre. Alors, profitons ce dimanche d’un plaisir immense mais probablement très sommaire.


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !