Hockey sur Glace – Un départ somptueux !


En ce moment, les fans de hockey sur glace ont les yeux rivés sur les finales de conférences en NHL (Qui ne comportent plus de français, on vous rassure). Une aubaine pour notre équipe de France, qui pensait foirer dans un certain anonymat son championnat du monde en Slovaquie. Vous pensez bien, c’est mal nous connaitre. Bien aidée par les absences des stars Bellemare, Roussel, ou Da Costa, la France a attaqué haut la main une compétition qui a lieu tous les ans, et dont, comme le PSG en C1 version qatari, elle n’a jamais passé les quarts.

Le Danemark, premier obstacle évité avec brio

Et pourtant, pour réussir à merveille ce début de tournoi fantastique, le Danemark se présentait face à eux. Bien que les confrontations récentes fussent sources d’inquiétude pour notre fédération – la France n’ayant pas perdu contre eux lors de leurs 7 dernières confrontations – nous avons vite été rassurés. Sachant se dépasser lors des grands événements, nos hockeyeurs ont su se surpasser pour cette entrée dans la compétition. Après quelques échanges de bons procédés, et un but marqué lors d’une pénalité danoise pour un trop grand nombre de joueurs sur la glace, la France mène 4 buts à 2. C’est le moment parfait pour encaisser 2 buts et arriver en prolongations, où rien ne se passera. Le match se jouera donc aux tirs aux buts. Si notre gardien trahira la tradition française lancée par Mandanda ou Areola d’éviter toute sorte de tirs au but, la France perdra ce match sur un penalty de Fleury où il … va perdre le contrôle de son palet.

Une régularité contre les gros

Après cette première défaite pour laquelle la France récoltera tout de même un point, la France affronte les Américains, venus sans certaines de leurs stars qui jouent encore en NHL (Bon, ok, il y en a quand même quelques une dont Patrick Kane) et qui sortent d’une défaite surprise face au pays hôte, la Slovaquie. Et nos français tiendront bien leur rang lors de ce match, en entrant bien dans leur match et perdent déjà 3-0 au bout de 6mn de jeu. Le reste du match sera donc un échauffement pour les américains, mais nos français vont tout de même mettre leur grain de panache pour finir le match. Un but à la 54ème et une générale à la 57ème (2 pénalités de chaque côté). Résultat final : 7-1 pour l’Oncle Sam.

Viennent ensuite nos amis Allemands, vice-champions olympique en titre. Et les bleus vont tout de même décevoir, opposant même une résistance plutôt solide en égalisant au début de la seconde période. L’Allemagne réussira finalement à casser nos lignes et à prendre un avantage définitif à la fin de la 2nd période – 3 à 1 – et en clôturant la marque avec un but dans la cage vide.

Et la suite ?

Si le plus dur est fait pour nos Français qui s’assurent quasiment d’une non qualification avec brio, il s’agit maintenant de sortir de la compétition avec la fougue qui est la notre. Les 3 matchs contre la Finlande, la Slovaquie – Pays hôte – et surtout le Canada devant nous assurer 3 défaites aisées, nous nous concentrons sur la confrontation avec la Grande Bretagne qui sera un défi immense pour nos tricolores. Ces derniers participent à leur première compétition à ce niveau et sont jusqu’ici auréolés de 3 défaites pour 1 but marqué et 20 encaissés. Nul doute que nos tricolores vont leur montrer de quelle (cuillère de) bois on se chauffe…

 

Hockey sur Glace – Un départ somptueux !