Ligue des Champions | Le double péno parfait de Piotr Zielinski


Piotr Zielinski

La Ligue des Champions est souvent le théâtre de gestes invraisemblables. Pour Piotr Zielinski, le chef-d’œuvre se déroulé en deux temps. Pour la même finalité à chaque fois.

Lors de cette 2e journée de Ligue des Champions, le Napoli se déplaçait à Glasgow, pour y affronter les Rangers. Vainqueurs 4-1 de Liverpool lors du match précédent, les Napolitains ont acquis une grosse confiance. Surtout Piotr Zielinski.

Publicité

À lire aussi :   Ligue des Champions | Le carton rouge supersonique de Milan Rodic

Le bis repetita de la lose de Piotr Zielinski

Dans un match serré, où l’intensité règne en maître, la 55e minute va être un tournant majeur dans cette partie. Giovanni Simeone est lancé en profondeur, mais l’Argentin se fait accrocher dans la surface de réparation. Second jaune pour James Sands, carton rouge. Mais ce qui va suivre dépasse tout simplement l’entendement.

À lire aussi :   Football | Top 20 des cartons rouges les plus débiles de l'histoire - Partie 1

Piotr Zielinski se charge de placer le ballon au point de pénalty. Le Polonais s’élance et trouve la main ferme de McGregor sur la gauche. Le public se lève comme un seul homme, mais se rassied vite quand il voit Politano recup the ball et l’envoyer au fond des filets. Les Napolitains exultent, mais c’est à leur tour de se faire rafraîchir. La VAR est catégorique ; le pénalty doit être retiré, ce même Politano étant entré dans la surface avant que le pénalty ne soit frappé.

Piotr Zielinski veut se faire pardonner, alors le Polonais se saisit à nouveau du ballon. Le public tremble, et ses coéquipiers également. Piotr est de nature légèrement têtue, alors c’est tout naturellement qu’il tire au même endroit, sur le côté gauche. Petit hic, il trouve une nouvelle fois la main ferme de McGregor. On vous laisse imaginer le nombre de décibels dans le stade. Le Napoli vient de rater son troisième pénalty en deux matchs de Ligue des champions. Rispetto.

Publicité

À lire aussi :   Youth League - Olympique Lyonnais | Tu peux louper un pénalty 2 fois mais pas 3...

Jamais deux sans trois ?

La vie est souvent bien faite. Dix minutes plus tard, les Rangers se rendent coupables d’une faute de main dans la surface. Le Napoli s’apprête à tirer son troisième pénalty de la soirée, son cinquième en deux rencontres. Autant vous dire que notre ami Zielinski est isolé bien loin du ballon par ses propres coéquipiers. Un peu comme quand Assurancetourix essaye de pousser la chansonnette.

Cette fois-ci, c’est Napolitano qui se charge de tromper le gardien. Et l’Italien y parvient, même si ce diable de McGregor avait une nouvelle fois sauté du bon côté. Le match se termine sur le score de 3-0, dont nous tairons bien volontiers le nom du dernier buteur.

À lire aussi :   Foot | Le double pénalty foiré de Benedetto qui envoie Boca Juniors à la maison