Ligue 1 | Les points FFL de la fringante 8e journée


Timothy Weah, points FFL
La bible de la Lose du sport français

À chaque journée son nouveau leader au classement des points FFL. On ne peut pas avoir des 6-0 à chaque match mais ça n’empêche pas Clermont de prendre la tête de notre championnat. Au programme de ce récap’ : des coups-francs (trop), un Bordelais qui sanctionne toute son équipe et le stade Delaune qui tombe au combat.

Saint-Etienne – Nice : 0-3

Saint-Etienne : + 3 pts

Qui c’est l’équipe qui a 5 défaites d’affilée au compteur ? Évidemment c’est les Verts ! Et dire que les supporters ont commencé à réclamer la démission de Claude Puel. Les gens ne sont jamais contents.

Publicité

Nice : – 2 pts

Christophe Galtier a vraiment du mal à redresser la tête après son titre avec Lille la saison passée. Il est en train de faire les mêmes erreurs avec les Aiglons et personne ne semble s’inquiéter. On tire la sonnette d’alarme en espérant que ces deux points FFL en moins fasse réagir.

Strasbourg – Lille : 1-2

On est obligés de l’avouer, le match a été correct à tous les niveaux (surtout pour un samedi à 19h). Strasbourg a simplement eu ce supplément d’âme pour aller chercher la défaite qui le fuyait depuis deux matches. En face, Lille peut avoir des regrets. Jonathan David a idéalement manqué plusieurs occasions mais a fini par flancher en inscrivant un doublé (- 1 pt). On retiendra tout de même le bel hommage de Timothy Weah pour Anthony Joshua.

Publicité

Strasbourg : 0 pt
Lille : – 1 pt

Lyon – Lorient : 1-1

Lyon : + 2 pts

Contre Troyes cette semaine, on se plaignait de voir Emerson ne pas prendre le pas des coutumes lyonnaises. Il a cette fois réhabilité le poste de latéral gauche des Gones en se faisant expulser. Nous rappelant au bon souvenir de Cornet ou de Koné (+ 1 pt). Une faute parfaitement rentabilisée puisque Laurienté a ensuite inscrit son coup-franc comme un certain directeur sportif l’aurait fait (+ 1 pt).

Lorient : + 1 pt

Un peu plus et Lorient était notre bête noire de la semaine avec une victoire contre Nice mercredi puis une autre contre Lyon samedi. Mais grâce à une avance gâchée à 11 contre 10 (+ 1 pt), les Bretons sont rentrés dans le rang et ont décroché le match nul au Groupama Stadium. Finalement, niveau bête noire, on aurait dû se méfier du cyclisme plutôt que du foot…

Paris – Montpellier : 2-0

Bon, heureusement qu’on a bien profité de la saison passée du PSG parce que cette année, même quand ils ne jouent qu’à moitié, les Parisiens l’emportent. On a beaucoup parlé de Nice, d’Angers voire de Clermont jusqu’à présent mais niveau déception, le club de la capitale se fait aussi une place à la FFL. Mais si Gueye et Herrera continuent d’être les meilleurs joueurs de l’effectif parisien, des points FFL pourraient tomber…  Côté Montpellier, rien à dire. C’est une défaite sans coup bas, dans les règles.

Paris : – 1 pt
Montpellier : + 1 pt

Bordeaux – Rennes : 1-1

Bordeaux : – 2 pts

Benoît Costil peut tout arrêter ? On lui envoie deux points FFL négatifs pour la peine. On verra s’il les claque en corner ceux-là.

Rennes : + 2 pts

Une énorme domination mais pas de victoire. Dans notre jargon, on pourrait appeler ça « une Lyonnaise ». Mais surtout une égalisation encaissée en fin de match par un ancien de la maison (Mexer) sur un but de raccroc. Un très joli combo récompensé par 2 points FFL.

Reims – Nantes : 3-1

Première victoire à domicile pour Reims depuis janvier. Le stade Delaune a perdu son titre de forteresse prenable ce week-end (- 1 pt). Pour Nantes, c’est une très belle réaction après deux victoires de suite. La FFL est fière de voir que l’ambition prônée est entendue par Antoine Kombouaré.

Il faut accepter l’idée que cette marche de trois victoires consécutives est trop haute pour nous.

Reims : – 1 pt
Nantes : + 1 pt

Brest – Metz : 1-2

La FFL avait un dimanche bien occupé entre le GP de Russie, la L1 et surtout les mondiaux de cyclisme. Un poil débordés par les événements (comprenez par Alaphilippe en balade flandrienne), nous avons décidé de faire confiance aux Brestois ainsi qu’aux Messins, deux formations solides du classement aux points FFL, pour agir en autonomie. Bilan de l’expérience : Brest est digne de confiance ; Metz est un sale gosse qui commence à gagner dès qu’on a le dos tourné.

Brest : + 1 pt
Metz : – 1 pt
Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 | Les points FFL de la 7e journée

Troyes – Angers : 1-1

Une très très belle clim’ pour les Troyens qui ont cru inscrire le but de la victoire en fin de match. C’est ce qu’on aura vu de plus FFL dans cette match de rêve (n’est-il pas ?). Avec la prestation sans saveur d’Angers bien sûr. Ça y est, Gérald Baticle a enfin compris qu’il était arrivé dans un club avec une histoire et que produire du jeu, c’est contraire à la philosophie du Sco.

Troyes : + 1 pt
Angers : + 1 pt

Clermont – Monaco : 1-3

Clermont : + 2 pts

C’est bien beau d’aller se prendre 6-0 contre Rennes mais il faut savoir confirmer à la maison, devant son public. Mission remplie pour les Auvergnats. Avec le bonus « main ferme » de Desmas qui devient une valeur sûre de notre championnat.

Monaco : – 1 pt

Trois tirs cadrés, trois buts. Une certaine idée de l’efficacité qu’on ne partage pas.

Marseille – Lens : 2-3

Encore un match de Sassuolo Lens où nous sommes contraints de sanctionner les deux équipes pour la qualité de jeu produit (- 1 pt). Et ça se permet de caler des frappes à lucarne ou des coups-francs de l’espace (Payet). Toujours plus… Ou plutôt, toujours moins de points FFL (- 1 pt chacun).

Marseille : – 2 pts
Lens : – 2 pts

Classement FFL

  1. Clermont : 9 pts
  2. Saint-Etienne : 9 pts
  3. Rennes : 8 pts
  4. Monaco : 6 pts
  5. Metz : 6 pts
  6. Brest : 6 pts
  7. Lille : 5 pts
  8. Troyes : 5 pts
  9. Lyon : 5 pts
  10. Reims : 4 pts
  11. Strasbourg : 2 pts
  12. Bordeaux : 1 pt
  13. Montpellier : 1 pt
  14. Lorient : 0 pt
  15. Nantes : – 1 pt
  16. Angers : – 3 pts
  17. Nice : – 4 pts
  18. Lens : – 4 pts
  19. Paris : – 5 pts
  20. Marseille : – 6 pts