FFL D’Or 2019 – #10 – Thibaut Pinot


Tour de France 2019 - Le vendredi saint

Il y a des loses comme ça qui nous rendent schizophrènes. A la FFL, on a toujours évité, sauf cas exceptionnels, de trop vanner les blessures. Ainsi, lors de la réalisation de ce classement, nous étions face à un dilemme avec le cas Pinot. Mais finalement, cette lose, c’est bien plus qu’une simple blessure. C’est même plus que le simple Tour de France de Thibaut Pinot et sa blessure tragique. Non, cette lose, c’est celle d’un peuple fan de cyclisme qui s’est mis à espérer. Et, vous le savez bien maintenant, il n’y a rien de pire que l’espoir. Surtout dans le sport français.

Le Résumé

Pour bien revivre cette lose, il faut bien se replonger dans l’ensemble des 3 semaines. Une première semaine où nous avons été en premier lieu humilié à la planche des Belles Filles. Puis, où notre vengeance a pris la forme d’un rond point pour une bordure salvatrice. 1’40 de perdue dans une étape de plaine, nous pensions nous être débarrassé du cas Pinot. Mais le vosgien est coriace.

Publicité

Une seconde semaine très compliquée, avec une tradition du Contre la Montre tricolore complètement bafouée. Entre Pau et Pau, Julian Alaphilippe remporte l’étape, mais Thibaut Pinot fait mieux que de résister, et revient dans la course en remportant le Tourmalet derrière. On ne va pas se mentir, on a failli paniquer. Entre les 2 larrons, c’est tout un peuple qui se met à espérer. En effet, sur ces 2 semaines, c’est Thibaut qui semble le plus à même de porter nos 3 couleurs sur les Champs Elysées.

Et puis? Un instant d’étonnement qui restera dans les annales de la FFL. Une dizaine ou une vingtaine de minutes dans lesquelles Pinot s’effondre, sans que personne ne sache ni ne comprenne pourquoi. Devant la France, il est en train de perdre le tour de manière incompréhensible. Défaillance physique, blessure, flemme ? Personne n’en sait rien. A France TV, on évoquera même une piqûre d’insecte. Nous sommes scotchés et désabusés. On aurait souhaité une fringale, une stratégie foireuse, quelque chose de drôle quoi. Mais à 14h44, quand Thibaut Pinot met le pied à terre, en larme, c’est un gout de victoire affreuse que nous avons dans la bouche. En le voyant en larmes, même nos cœurs de rapaces sont touchés. Non, nous ne sommes pas fiers devant notre télé.

Publicité

Mais ce sentiment est vite balayé par un héros qui ne porte pas de cape. Non, ce héros, torse nu, bière à la main qui s’en va courir vers notre idole nationale nous redonne le sourire. Car en effet, c’est à tout jamais que l’image de son abandon sera liée avec l’apparition de cet esthète du tour de France.

Pour conclure

Vous le comprenez surement à nos propos, il a été difficile de classer Thibaut Pinot. Entre lui et la canicule, nous avons eu sacrement chaud devant ce tour. Mais impossible de le sortir de notre classement, tant la stupeur de son abandon a brisé d’un coup sec l’espoir immense d’un peuple. Mais, c’est peu être aussi le chant du cygne pour la FFL et le Tour. Dans une version 2020 qui semble dessinée pour Thibaut Pinot, nous nous préparons au pire. Mais vous le savez encore plus depuis cet été, il ne faut jamais déclarer la FFL vaincue trop tôt…

Voir tous les nommés aux FFL d’Or.

 

FFL D’Or 2019 – #10 – Thibaut Pinot