Floorball – L’incroyable remontada subie par la République Tchèque

On ne va pas se mentir. Aujourd’hui, le terme “Remontada” est parfois utilisé dans des moments où il ne devrait pas et, de toute façon, demeure éternellement lié au Paris Saint Germain. Cependant, à la FFL, nous ne restons pas bornés à notre nation, ni aux sports majeurs. C’est dans ce cadre que nous créons un partenariat international avec l’équipe féminine de Floorball tchèque. 

Le Floorball (ou unihockey chez nos amis helvètes), qu’est ce que c’est ? Faisons simple, c’est globalement du hockey sur glace sans glace. Sans les gros contacts et les commotions cérébrales non plus. Les règles sont sensiblement les mêmes que son cousin sur glace : 3 tiers temps de 20mn, 5 contre 5 + un gardien et l’objectif est de mettre la balle dans les filets adverse.

Publicité

Une remontada digne des plus grandes

En décembre 2019, ce sont les championnats du monde féminin de Floorball, à Neuchâtel. Et clairement, cette demi finale est très mal embarquée pour les locales. Menées 6-1 à 5 minutes de la fin, elles marquent un but mais concèdent un pénalty juste derrière. La joueuse tchèque part au duel, en marchant et décide d’envoyer une brique sans motivation à côté du but. Le début d’un espoir côté suisse ? Pas vraiment, et à 2 minutes de la fin, le score est toujours de 6 buts à 2.

C’est là que la magie opère. A 100 secondes de la fin, les suissesses marquent un but de l’épaule, puis un autre 10 secondes plus tard. Elles continuent sur leur lancée face à un public en folie et remettent 1 pion à 50 secondes de la fin. Dans une salle survoltée, elles reviennent à égalité à 20s du coup de sifflet final. 4 buts encaissés en seulement 80 secondes, un craquage mental de très haute volée. On n’a pas vu une tel scénario depuis, au choix, le PSG face à Barcelone ou les Spurs face aux Rockets.

La suite du match ? Une évidence bien sur. Les suissesses gagneront avec un but en or après seulement 30s de prolongation. On est donc sur 5 buts encaissés en 130 secondes par nos amies tchèques. Cependant, malgré une nouvelle remontée au score en finale face aux suédoises, ce sont les scandinaves qui gagneront le titre avec une victoire en prolongation 3 buts à 2 face à la Suisse.

Pour revoir cet incroyable scénario, c’est par ici !

Publicité


Ça vous a plu ? Partagez avec vos amis !