F1 | Les notes FFL du Grand Prix de Miami


Charles Leclerc

On ne va pas vous mentir ; les qualifications étaient bien plus trépidantes que la course. Même pas un petit accroc d’une Ferrari en 57 tours de course. Choqué déçu.

Formule 1 — GP de Miami — Les Notes

Alfa Roméo

Valtteri Bottas : 4

Depuis le début de saison, Alfa Roméo était la seule écurie à ne JAMAIS avoir placé de pilote en Q3. Mais Valtteri Bottas est malheureusement passé par là.

Publicité

Guanyu Zhou : 7

Ah bon il roulait ?

Alpine

Esteban Ocon : 5

Après le coup de gueule de Laurent Rossi, Esteban a répondu présent en fracassant tout : 9e. C’est bien le mieux que peut espérer Alpine cette saison.

Pierre Gasly : 4

Le spectacle offert par Charles Leclerc en qualifs a permis à Pierre de s’élancer depuis la 5e position. Argh. La FFL s’en serait bien passé.

AlphaTauri

Nyck De Vries : 9

Nyck est tout de même parvenu à tamponner Norris et perdre 5 positions dans le seul premier tour. Les Néerlandais se suivent mais ne se ressemblent pas en F1.

Publicité

Yuki Tsunoda : 6

Onzième place pour Tsunoda à Miami. La place de l’idiot.

Aston Martin

Fernando Alonso : 2

Cinquième course pour l’Espagnol, et quatrième podium. Fernando s’ennuie tellement en course qu’il a le temps de mater les dépassements de son coéquipier sur les écrans géants du circuit. La maîtrise de son sport à son paroxysme.

Lance Stroll : 7

Eliminé dès la Q1, Lance avait donné le ton de son week-end. Pas surpris par sa 12e place perso.

Ferrari

Charles Leclerc : 8

On a beau chercher, on retrouve difficilement la trace d’un week-end si réussi pour Leclerc ; tête-à-queue en essais libres 2, il rate son tour rapide en Q3 et met sa voiture dans le mur sur sa deuxième tentative. Charles est francophone, nous ne voulons rien savoir.

Carlos Sainz : 6

Quand ce n’est ni Ocon ni Quartararo qui foirent leurs pénalités, c’est Carlos Sainz qui se colle à la tâche.

À lire aussi :   Grand Prix de Bahreïn | Ocon, le Johnny Wilkinson de la F1.

Haas

Kevin Magnussen : 4

Grâce au show Leclerc, Magnussen en profite pour signer le 4e temps en qualifs. Ferrari ne fait pas que donner des pièces à Haas, ils leur offrent des qualifs du tonnerre aussi.

Nico Hulkenberg : 6

P15 aujourd’hui pour Nico. C’est sans doute la principale information à tirer de la course de l’Allemand.

McLaren

Oscar Piastri – Lando Norris : 8

Coup double pour les deux McLaren qui sont éliminées dès la Q1. Puis 17e et 19e en course. Il faut reconnaître une certaine régularité dans le week-end.

Mercedes

Lewis Hamilton : 4

Pour la première fois depuis 23 courses, et le Grand Prix d’Imola en 2022, Hamilton n’a pas accédé à la Q3. Lewis n’en finit plus de faire tomber les records en F1.

George Russell : 3

S’il y a peu de temps encore, Hamilton et Rosberg se rentraient dedans pour se dépasser, désormais Lewis lève le pied et George remercie le team à la radio. D’une politesse sans nom.

Red Bull

Max Verstappen : 0

On imagine les jurons prononcés par Max sous son casque quand il a vu le red flag et la Ferrari encastrée dans le mur. Il ne faut pas s’étonner qu’il voie rouge en course après.

Parlons-en de la course justement. Le gars te claque des meilleurs temps en course avec des gommes usées. Circulez il n’y a rien à voir.

Sergio Perez : 3

Checo a pensé pouvoir remporter sa deuxième course de rang après la 9e place en qualifs de Max. Son espoir a duré quelques tours seulement.

Williams

Logan Sargeant : 9

Pour son Grand Prix à domicile, Logan finit bon dernier. Ou l’art de bien faire les choses.

Alexander Albon : 6

Encore une fois, Albon avait la pointe de vitesse la plus élevée des 20 pilotes. P14.
À lire aussi :   F1 | Les notes FFL du Grand Prix d’Azerbaïdjan
Tom