Coupe d’Asie | L’élimination totalement zinzin de l’Irak


Si la Coupe d’Afrique des nations attire toute la lumière grâce à ses scénarios surréalistes, la Coupe d’Asie n’a rien à lui envier. Lors des huitièmes de finale de la compétition, l’Irak affrontait la Jordanie. Jusque-là, rien de transcendant, vous me direz. Mais ce qui va se passer sur le terrain dépasse l’entendement.

À lire aussi :   Football | Matt McClure, le carton rouge le plus rapide de l'histoire

Fait ce que je dis, ne fait pas ce que je fais

C’est la Jordanie qui frappe la première dans le temps additionnel de la première mi-temps, par l’intermédiaire de Yazan Al-Naimat. Après son but, le joueur d’Al Ahli réunit plusieurs de ses coéquipiers, s’assoit autour d’eux, et fait mime de manger la pelouse du terrain. Si la célébration est perchée, la suite va l’être encore plus.

Publicité

L’Irak égalise tout d’abord (68e) puis passe devant au tableau d’affichage grâce à Aymen Hussein (76e). Visiblement blessé dans son égo par la célébration jordanienne quelques minutes plus tôt, l’attaquant d’Al-Quwa Al-Jawiya décide de l’imiter à la perfection. Histoire de leur rendre le dinar de leur pièce. Il s’assoit et fait mime également de manger la pelouse. Mais l’arbitre de la rencontre n’aime pas les contrefaçons. Chez lui, seul l’original prévaut. Dès lors, il s’approche de Hussein et lui assène une biscotte. Manque de pot pour l’Irakien, il s’agit de son second ; carton rouge.

À lire aussi :   FA Cup | Le triple carton rouge majestueux de Fulham

Résultat, les Irakiens doivent résister à 10 contre 11 durant le dernier quart d’heure. La mission est accomplie jusqu’à la 90+5e minute, moment choisi par la Jordanie pour égaliser. Les regards irakiens végètent dans le vide. Alors que la qualification leur tendait les bras, tout est à refaire. Et à un de moins.

Publicité

Mais si certains d’entre eux craignaient de devoir courir 30 minutes de plus, la Jordanie ne va pas tarder à leur enlever cette épine du pied. Alors que tout ce petit monde pense filer en prolongations, les Jordaniens marquent le but de la gagne à la 90+7e minute. Si on résumé, l’Irak écope d’un carton rouge clownesque, suivi de deux buts concédé dans le temps additionnel. Il ne fallait pas nous en dire plus pour que nous ramenions notre fraise.

L’Irak dit au revoir à la Coupe d’Asie. C’est un gros oui.

À lire aussi :   Jeux d'Asie du Sud-Est 2023 | Les maîtres Shaolin du CSC
Tom