FA Cup | Le triple carton rouge majestueux de Fulham


Aleksandar Mitrović

Ce week-end avaient lieu les quarts de finale de la Coupe d’Angleterre. Si Fulham se dirigeait tout droit vers un exploit en pensant sortir Manchester United, la 72e minute en a décidé autrement. 

Le match aurait dû durer 71 minutes pour Fulham

Pourtant, tout avait commencé pour le mieux dans le meilleur des mondes pour Fulham. A la 50e minute, Mitrovic ouvre le score sur corner. Le Serbe ne le sait pas encore, mais son statut de héros des Cottagers va durer exactement 22 minutes. Le temps pour le buteur maison de se faire un nom parmi les expulsions les plus célèbres du Royaume d’Angleterre.

Tout d’abord, la mèche est allumée par Jadon Sancho côté mancunien. Une percée comme à ses plus belles années (il n’a que 22 ans) et un dribble imparable sur le gardien. Le jeune Anglais assure et envoie le ballon au fond des fil… avant que Willian dise NO. Mais en revoyant le ralenti, le Brésilien effectue une magnifique manchette qui ferait pâlir Earvin Ngapeth. Après visionnage de la VAR, l’arbitre siffle un pénalty pour Manchester United. Le début de la fin pour Fulham.

Fulham, les nouveaux Reds d’Angleterre

Cette décision ne semble pas être du goût du coach Marco Silva, et l’arbitre dégaine un (premier) carton rouge. Alors vous vous doutez bien qu’en voyant leur technicien filer en tribunes, cela ouvre les portes grandes ouvertes aux joueurs de Londres. Et le volcanique Mitrovic surfe sur l’occasion.

À lire aussi :   Ligue 2 | La bourde stratosphérique du gardien de Troyes

A peine l’arbitre a le temps d’exclure Willian de la partie, que le Serbe vient aux nouvelles pour lui extorquer des explications. Très vite, un premier coup d’épaule fuse envers l’homme au sifflet, comme s’il s’agissait d’un duel aérien avec Maguire. Mitrovic pointe son doigt vers le visage de Mister Kavanagh, et bombe son torse sur ce dernier pour montrer son mécontentement. Carton rouge. Le troisième en l’espace d’une minute. Grandiose.

Derrière, Bruno Fernandes transforme le pénalty. Puis Sabitzer donne l’avantage aux Mancuniens d’une presq’madjer, avant que Fernandes encore lui ne vienne clore le spectacle.

Mais l’important est ailleurs ; Fulham s’est montré plus rouge que les Red Devils sur ce match.

Tom