Tennis – Charleston | Cornet, une chorégraphie parfaitement exécutée.


Alizé Cornet

Engagée sur le tournoi de Charleston, Alizé Cornet était confrontée à Anhelina Kalinina en huitièmes de finale. Et une nouvelle fois, la Française nous a prouvé qu’elle maîtrisait la non-conclusion de sets.

La cicatrice est encore vive. Seulement deux mois après sa balade en solitaire à l’Open d’Australie, où elle s’est hissée en quarts de finale, Alizé Cornet n’a désormais plus rien à prouver en matière de trahison. Et il faut dire qu’elle commence petit à petit à rentrer dans le rang du tennis français et les valeurs qu’il comporte.

Publicité

Présente sur le tournoi WTA 500 de Charleston, en Caroline du Sud, la Niçoise débute par un succès facile sur l’Américaine Alycia Parks 6-0, 7-5. De quoi nous plonger dans le doute une nouvelle fois.

Victorieuse de Hailey Baptiste au tour suivant, Alizé va toutefois très vite répéter ses gammes d’antan contre l’Ukrainienne Anhelina Kalinina. Un match dominé de bout en bout, sans jamais réussir à le conclure.

Cornet, une défaite estampillée FFL

Classée 34e avant le tournoi de Charleston, Alizé Cornet partait favorite face à Anhelina Kalinina, « seulement » 42e mondiale. Et sur le terrain, la hiérarchie est respectée en début de rencontre. Alors qu’elle fait la course en tête durant le premier set, cela n’empêche pas Alizé de s’incliner 7-5 au tie-break. Un premier set perdu dans ce tournoi, et un premier signal du naufrage qui va suivre.

Publicité

Cependant, Cornet profite d’un regain de forme dans la deuxième manche, et mène jusqu’à 4-0. Kalinina elle-même pense déjà au troisième set, quand soudain la machine Cornet s’enraye. Ce ne sont ni un, ni deux, ni même trois, mais quatre breaks subis par la Niçoise pour laisser l’Ukrainienne s’imposer 7 jeux à 5 dans la seconde manche. Un délicieux 7-1 pour terminer sur une jolie note, et soigner sa sortie comme elle sait si bien le faire sur terre battue.

À lire aussi :   Roland-Garros 2011 | Cornet, la roue de vélo des promesses

De bon augure avant Roland-Garros.