Roland-Garros 2023 | Couacaud, le premier couac français


Enzo Couacaud

Comme chaque année, les qualifications sont l’occasion pour plusieurs joueurs de venir inscrire leurs noms sur le tableau principal. Mais ce n’était visiblement pas l’objectif d’Enzo Couacaud.

À lire aussi :   Monte-Carlo | Benoît Paire un match impossible à perdre

Le match tout en maîtrise de Couacaubeh

Contrairement aux matchs du tableau principal à Roland-Garros, les matchs de qualifications se disputent en deux sets gagnants. Une simple règle pour vous, mais qui va avoir toute son importance dans la rencontre entre Enzo Couacaud et Filip Misolic.

Publicité

En effet, le natif de l’île Maurice débute la partie tambour battant, et s’adjuge la première manche 6 jeux à 3. Puis dans le deuxième set, c’est un véritable boulevard qui s’offre à lui. Enzo fait danser l’Autrichien sur chacun de ses coups, rendant ainsi hommage aux célèbres valses de Vienne. Couacaud mène 6-3 5-0 au bout d’1h de jeu seulement. Autant vous dire que côté français, on entrevoit le second tour sans véritable inquiétude. Et pourtant.

À lire aussi :   Le Quiz Sport FFL | Ils ont mis un 6-0 à Monfils, Gasquet, Tsonga ou Simon dans les années 2010

Enzo Couacaud, retenez bien ce nom

Il ne reste plus qu’un seul jeu à remporter pour Enzo. Et c’est pile à ce moment-là que ce dernier va mettre en avant un atout incomparable ; son sang français. Un supplément d’âme qui permet à tous les Mousquetaires de s’incliner à Roland-Garros depuis ce triste jour du 5 juin 1983. Et Couacaud ne va pas échapper à la règle. Le natif de Curepipe (ça ne s’invente pas) va connaître un petit trou d’air ; Misolic remporte 5 jeux consécutifs et revient à 5-5. Puis 6-6, place au tie-break.

Bien entendu dans ces cas-là, le joueur qui se fait remonter s’incline dans le jeu décisif. Et Enzo interprète à merveille ce rôle face à l’Autrichien.

Publicité

La troisième manche n’est qu’une simple formalité pour le natif de Graz, vainqueur 6-2. Couacaud est parvenu à retourner la situation, menant d’abord 6-3 5-0 pour finalement s’incliner 6-3 6-7 2-6. Alors même qu’il a inscrit plus de points que ce bon vieux Filip (109-103). La quinzaine démarre sur des chapeaux de roue chers amis.

Après tout, il n’y a pas de honte à se faire valser par un Autrichien.

À lire aussi :   Roland Garros | Benoît Paire est de retour et en bonne santééé
Tom