Qualifications Roland Garros | Les Françaises font perdurer la tradition.


Nombreuses sont les coutumes françaises. Au printemps, il en est une particulière auquel les tenniswomen tricolores s’adonnent : le raté des qualifications à Roland-Garros. 15 ans que cela perdure. Et ce n’est pas en 2021 que ça va changer !

Une tradition qui fête ses 15 ans

En 2007, un an après qu’Aravane Rezaï et Virginie Pichet aient échappé à notre vigilance pour s’extirper des qualifs et intégrer le tableau principal, les Françaises ont décidé de dire stop. Ensemble.  Alors que le Tennis est un sport réputé pour son individualisme, ce genre d’altruisme se fait rare. Depuis cette année-là, elles s’efforcent de ne pas céder à la tentation et laissent les adversaires leur rouler dessus. Un sens du devoir transmis de génération en génération.

Publicité

Dans le même genre de Lose :   [{{{site.name}}}] {{poster.name}} mentioned you in an update

Le cru 2021 n’a pas déçu. 7 filles étaient en mission et ont répondu présentes à l’appel du drapeau tricolore avec un civisme exemplaire. 5 défaites au premier tour pour débuter. En particulier, nous mettons en valeur la performance d’Aubane Droguet. Après un premier set perdu 6-2, elle se met à douter et remporte le second 6-0. Stupeur à la FFL. Mais c’est dans ces moments que le patriotisme s’exprime. Réponse du berger à la bergère, 0-6 dans le 3e pour s’incliner face à la Roumaine Ruse.

Une erreur bien vite corrigée

Les deux dernières, Carole Monnet et Loïs Besson, après un Premier tour hésitant, ont vaillamment perdu hier lors du 2e tour, illustrant une fois de plus, tout le talent et la rigueur française. Aucune présence au 3e Tour des Qualifications de Roland-Garros. Gageons que l’on puisse dire la même chose sur le tableau principal.

Publicité

 

Les hommes, mauvais élèves des Qualifications de Roland-Garros

Mais comme beaucoup de savoir-faire, ce genre de coutume ne tient qu’à un fil. On le perçoit chaque année dans le tableau masculin où quelques Français parviennent à passer à travers les mailles du filet. Pour éviter ce genre d’accroc et ainsi protéger ce qui fait notre identité, nous militons pour que cette tradition fasse son entrée au patrimoine du sport français.

Du côté des Hommes, 2 Français ont atteint la terre presqu’promise de la Win en atteignant le 3e Tour des Qualifications. Quentin Halys a glissé sur la dernière marche en s’inclinant face au Japonais au nom très français Taro Daniel. Ainsi, il ne reste qu’une potentielle déception avec Evan Furness, qui affronte demain Jenson Brooksby.  Nous attendons beaucoup d’Evan pour réaliser les Qualifications parfaites. Il en va de l’honneur de la France.