Park Chu-Young | Le premier train pour Londres


Park Chu-Young LOSC Arsenal FFL

La dernière semaine de mercato, c’est quelque chose. Si cette édition 2021 est l’une des plus palpitantes depuis longtemps avec un nombre de superstars en mouvement presque jamais vu, 2011 n’était pas en reste non plus.  En Ligue 1, un des grands artisans du feuilleton de la fin d’été 2011 se nommait Park Cho-young. 

Enfin ça, c’était jusqu’à que Tonton Arsène s’en mêle. Cette année-là, le technicien des Gunners réalisera l’un des plus beaux vols de dernière minute du mercato. Le dindon de la farce ? Un club français, évidemment. Lille.

Publicité

Se préparer pour l’Europe

Le LOSC vient juste de remporter son doublé Coupe Championnat en 2011. En gueule de bois suite au départ de quelques cadres, dont Gervinho, Yohan Cabaye ou le légendaire Pierre-Alain Frau, ils ont pour objectif de recruter le Sud-Coréen Park Chu-Young. Comme tout bon mercato foireux français, les négociations durent des mois mais les clubs trouvent un accord quelques jours avant la clôture du mercato. Le 26 août, le Sud-Coréen visite donc les installations au Domaine de Luchin, en lointaine campagne. Il y passe ses tests physiques, tout le monde se met d’accord sur le contrat et rentre chez soi.

Mais ce dernier vient de Monaco quand même, alors il ne va pas dormir en pleine cambrousse. On le ramène à Lille, où il est prévu de revenir le chercher le lendemain.

Le titre du 20 minutes à la veille de la supposée signature de Park

L’Eurostar, ce formidable outil

Mais nuit la porte conseil parait-il. Surtout quand on reçoit un appel d’Arsène Wenger dans lequel il vous propose de jouer pour Arsenal plutôt que Lille, avec un meilleur salaire (et un plus gros montant de transfert, histoire de convaincre aussi les agents). Lorsque les Lillois reviennent chercher Park à l’hôtel, la chambre est vide. Le joueur s’est barré dans le premier train de 7h15 pour Londres. Le LOSC devra même la note d’hôtel. Un vrai plan Tinder qui a mal tourné.

On reçoit le joueur au domaine de Luchin en fin d’après-midi. Il est accompagné de son agent mais aussi d’un traducteur car il parlait très mal l’anglais. On lui fait passer une première série de tests physiques et on le ramène à l’hôtel. On s’était mis d’accord sur le contrat avec l’agent et le joueur. Il n’y avait plus aucune ambiguïté. Il n’y avait plus qu’à signer après la deuxième série de tests prévus le lendemain. L’idée qu’il ne soit pas là ne m’est jamais venue à l’esprit.

Michel Seydoux, ancien président du LOSC

Publicité

Dans le même genre de Lose :   PSG - RB Leipzig | Sea, Saxe & Seum

12 heures plus tard :

On apprend par la concierge que le joueur mais aussi son agent et même son traducteur ont pris le train de 7h15 pour Londres pour aller signer à Arsenal. Ils sont partis comme des voyous, sans payer leurs chambres. C’est le LOSC qui a dû régler la note. La classe jusqu’au bout !

Dans la presse anglaise, le coup de poker de Wenger fait tache : « Shame on you, Arsène ».

Karma is a bitch, only if you are

Ce jour-là, Lille fut cocu. Mais la suite des événements a probablement dû mettre du baume au coeur des Dogues. Le lendemain de cette crasse, Wenger et ses hommes se feront humilier 8-2 à Old Trafford, la pire défaite du club en Premier League depuis 1927. Un autre Park va d’ailleurs marquer contre les Gunners, aux côtés de Nani, Young (doublé), Welbeck, et bien sûr, Rooney (triplé). Une première consolation pour le LOSC.

Mais la véritable vengeance lilloise se mangera froide, puisque c’est au fur et à mesure des saisons que l’opération Park va se révéler être un pur fiasco pour Arsenal. 7 matchs en 4 ans, avec 2 prêts. Comble de l’ironie, 2 ans après son transfert, Park Chu-Young s’entraînera à l’écart du groupe et… vivra à l’hôtel. Mieux encore, le service militaire de Park ayant été reporté, Arsenal devra débourser 3 millions d’euros supplémentaires à Monaco. Il rentrera définitivement à la maison en s’engageant avec le FC Séoul en 2015. Sorry not sorry Arsène.

Image rare de l’unique but de Park sous la tunique des Gunners. Un but à 6 millions 5.