Premier League | Le chef d’oeuvre collectif d’Arsenal.


Burnley's Chris Wood (right) celebrates scoring his sides first goal to level the score at 1-1 during the Premier League match at Turf Moor, Burnley. Picture date: Saturday March 6, 2021. By Icon Sport - Turf Moor - Burnley (Angleterre)

Pour être supporter d’Arsenal, il est nécessaire de faire preuve d’une force mentale à toute épreuve. Elle est loin, l’époque de l’équipe des invincibles. Aujourd’hui, on est passé du sponsor Dreamcast à un cast de de contre-performances, de boulettes, et de joueurs pas au niveau. En fait, c’est le Dream Cast pour la FFL.

Et ce samedi, face à Burnley, tout allait bien pour Arsenal. Un but à la 6e minute d’Aubameyang pour commencer, et un bloc bien en place qui n’offrait que peu d’occasions à Burnley. Mais, après avoir loupé quelques balles de break, Arsenal se met en tête d’être généreux. Et de quelle manière !

Publicité

Une fameuse tentative de relancer proprement à la 39e minute. Le ballon revient sur Leno, qui transmet à 2 mètres au virtuose Granit Xhaka. Et c’est là que le moment de magie arrive enfin. Une transmission completement foireuse qui finit sur la cuisse de Chris Wood et finit dans les filets. Zero occasion, 1 but pour Burnley.

Le score ne bougera plus. Quand Arsenal se tire des balles dans le pied, c’est pas à moitié.

Dans le même genre de Lose :   D2 Féminine | Bergerac, le club qui encaissait 30 buts par but marqué