NBA | Le triple-double historique (et honteux) de Wemby


Victor Wembanyama

On ne va pas vous mentir, cette année on se la coule douce en NBA. La principale menace Wembanyama végète dans le fin fond du classement avec les Spurs de San Antonio, ce qui n’est pas pour nous déplaire. Mais la performance du Français cette nuit a tout de même réussi à nous mettre en rogne. Pas fair-play Victor sur ce coup.

À lire aussi :   NBA | Voici pourquoi Wembanyama nous désespère déjà

Les Spurs disent adieu à leur série de 7 revers de rang

Les Spurs de San Antonio surfaient une superbe dynamique, avec sept revers de rang. Ou comment prouver au monde entier que leur série de 18 défaites consécutives (record de la franchise) étalée du 5 novembre au 14 décembre dernier était tout, sauf un accident. Les hommes de Gregg Popovich se rendaient cette nuit à Toronto pour espérer décrocher une 8e déconvenue d’affilée. Mais visiblement les Canadiens n’ont pas été très coopératifs, et que dire alors de Wembanyama ?

Publicité

Durant cette partie, le Français est au four et au moulin. Littéralement. Wemby claque 27 points (10/14 au tir), 14 rebonds et 10 contres. Oui, vous avez bien lu, dix foutus bâches. Suffisant pour faire oublier ses 7 pertes de balle. Cela devient déloyal de jouer avec un géant pareil sur un parquet. Quelle autre solution doit-on trouver, hormis de placer le panier à 10 mètres du sol pour éviter que ses tentacules ne viennent vous enquiquiner ? Avec ces 10 blocks, le Frenchie bat son propre record personnel (8), et assoit encore plus sa domination au classement des meilleurs contreurs de la Ligue (3,2/match). Le genre de gars à hurler “CONTRE-UNO” à chaque partie.

34 ans plus tard, voici Wemby

Voir un joueur claquer un triple-double grâce à ses contres ne court pas les rues en NBA, le dernier en date étant Clint Capela en 2021. Mais voir un rookie réaliser cette performance relève quasiment de l’inédit. Il faut remonter en 1990 avec David Robinson. Et devinez sous quel maillot il évoluait ? Les San Antonio Spurs. Wemby devient le 4e rookie de l’histoire à achever un tel accomplissement, après Ralph Sampson et Mark Eaton. L’ampleur de l’exploit n’a d’égal que notre colère infinie.

Avec cette performance, les Spurs ne pouvaient que l’emporter face aux Raptors (122-99). Une soirée sombre pour la FFL, qui voit en plus San Antonio mettre un terme à sa série de 7 défaites consécutives. Il y a des jours où cela ne veut pas.

Publicité

“Il a fait un peu de tout” Gregg Popovich

Vous comprendrez donc notre tentative vaine pour annuler ce triple-double historique.

Mais rassurez-vous, malgré cette victoire non bienvenue, les Spurs campent toujours à la dernière place à l’ouest. On se remonte le moral comme on peut.

À lire aussi :   NBA | Les Detroit Pistons entrent dans l'histoire du basket
Tom