Moto GP Pays-Bas | Le show monumental de Fabio Quartararo.


Photo by Icon sport

Une semaine après le doublé franco-français de Quartararo et Zarco en Allemagne, la Moto GP posait ses valises aux Pays-Bas. Pour un Grand Prix d’Assen d’ores et déjà inoubliable. 

La loi des chiffres contre la FFL

Avant même que les pilotes n’effectuent leurs premiers tours de roue, la FFL était en sueur sur le tracé d’Assen. Non pas pour sa chaleur, car des conditions détrempées attendent les pilotes. Mais pour la loi des chiffres implacable concernant Fabio Quartararo et Johann Zarco. En ce qui concerne El Diablo, le Français possède 172 points avant la manche néerlandaise. Exactement le même nombre de points qu’il avait l’année passée après 11 courses. Saison où il a terminé champion du monde.

Publicité

De quoi remettre en question sérieusement notre prophétie sur la saison de Fabio Quartararo. Pour Zarco, c’est la même histoire. Sur les quatre dernières courses, le Cannois a terminé respectivement 5e, 4e, 3e et 2e. Une série qui n’augure rien de bon avant ce Grand Prix d’Assen. Mais alors vraiment rien.

Essais et qualifications

Fabio Quartararo n’attend pas la course pour nous mettre à terre. Le Français bat le record historique de la piste sans vergogne, ni aucun scrupule.

Publicité

El Diablo s’élance finalement en 2e position, tandis que Zarco signe le 7e temps. Bien plus raisonnable Johann.

À lire aussi :   Moto GP Portugal | Quartararo - Zarco, le doublé impardonnable.

Le résumé du show Quartararo

Dès le départ, les deux Français nous envoient un premier message rassurant. Si Fabio rate son premier virage et perd deux places dans la manœuvre, Johann rétrograde lui de cinq positions dès le premier tour. Les Français sont à Assen, et ils le font savoir.

Quartararo tente de suivre son dauphin Aleix Espargaro, et décide de plonger à l’intérieur. Heureusement, le Niçois juge merveilleusement bien la trajectoire et percute l’Espagnol. Fabio termine allongé dans le gazon, première figure de la journée.

Mais détrompez-vous, le show Fabio n’est pas encore fini. Le Français repart dernier, et rentre logiquement aux stands. Mais son équipe a la bonne idée de le faire repartir. On a besoin d’attendre seulement trois petits tours pour voir Quartararo effectuer une nouvelle figure artistique. El Diablo passe par-dessus sa moto et réalise un soleil de toute beauté. Pas de blessure pour le Français, mais premier abandon de la saison. En espérant que ce ne soit pas le dernier.

À lire aussi :   Moto GP d'Italie | Fabio Quartararo joue avec nos nerfs.

Quartararo lance idéalement ses vacances

Lors du premier incident de Quartararo, on aurait presque oublié qu’Espargaro a repris la piste en 15e position. L’Espagnol entreprend une remontada sortie de nulle part et dépasse un à un ses concurrents, pour remonter à la 6e place avant le dernier tour. Puis à l’abord de l’ultime virage, Aleix double Binder et Miller à la fois. Le pilote Aprilia termine à la 4e position et revient à 21 points de Quartararo au classement.

À lire aussi :   Moto GP de Catalogne | Aleix Espargaro, ce héros inattendu.

En ce qui concerne Johann Zarco, le Français franchit la ligne à la 13e place.

« J’ai commis une erreur de débutant » F. Quartararo

A rarement vécu aussi bon dimanche.

À lire aussi :   Moto GP d'Allemagne | La FFL humiliée par Quartararo et Zarco.