Mondiaux Athlétisme | Un cameraman s’incruste en finale du 3000m steeple


- Photo by Icon sport

Les Championnats du monde d’athlétisme nous réservent très souvent des moments éternels sur la piste. Et ce ne sont pas les Mondiaux organisés à Eugene qui vont déroger à la règle. Cette fois, la dinguerie ne vient pas d’un athlète, mais d’un cameraman.

À lire aussi :   Athlétisme 2020 | Noah Lyles, recordman du monde du 185m

Cette nuit, les Championnats du monde d’athlétisme ont réservé au monde entier un superbe moment de télévision. La victoire du Marocain Soufiane El Bakkali lors de la finale du 3 000 m steeple ? Absolument pas. La 13e place rageante sur les 15 participants du Français Mehdi Belhadj « vraiment déçu » de sa course ? Toujours pas. Cette finale a été marquée par la présence d’un 16e concurrent inattendu.

Publicité

À lire aussi :   Athlétisme | Craig Engels, la presqu'victoire avec style

La minute de gloire d’un cameraman

Sur le 3000 m steeple, les athlètes ne font pas que courir. En effet ils doivent sauter cinq barrières tous les 400 m. Des obstacles qu’ils s’entraînent à franchir toute l’année. Mais alors que la finale vient de commencer depuis 150 mètres, les quinze coureurs vont faire face à un obstacle d’une toute autre nature : un cameraman.

En effet l’homme à la caméra se tient tranquillement sur la piste pour filmer la finale du triple saut féminin. Le voici présent en finale du 3000m steeple sans avoir réalisé pour autant les minima. Croyez en vos rêves. Si la route se partage, le cameraman pense sans doute que c’est aussi le cas pour une piste d’athlétisme.

Publicité

Les coureurs ont pu l’éviter, mais ont tout de même gêné le cameraman dans sa prise d’images. Heureusement que ce dernier est resté gentleman et ne leur a pas fait une remontrance. Quel irrespect de déranger un cameraman présent sur la piste lors d’une finale des Championnats du monde.

La caméra, le meilleur ami de l’homme.

À lire aussi :   Athlétisme | Meeting de Zagreb | Le départ en fanfare de Jimmy Vicaut