Athlétisme | Meeting de Zagreb | Le départ en fanfare de Jimmy Vicaut


Jimmy Vicaut meeting de Zagreb

N’importe quel entraîneur de sprint vous le dira : « Dans les starting-blocks, sois à l’aise. » Au meeting de Zagreb mardi soir, Jimmy Vicaut s’y sentait tellement bien qu’il a décidé d’y rester un peu plus longtemps que prévu.

C’est la fin de saison en athlétisme et le sprinter français, Jimmy Vicaut tient le cap. Déjà auteur d’un très joli faux-départ à Monaco en juillet, il avait ensuite été à la hauteur de l’événement olympique à Tokyo en se faisant sortir en demi-finale du 100 m. Mardi, il a de nouveau brillé en misant sur son point fort : le départ, encore le départ, toujours le départ.

Publicité

On a dit « Partez » Jimmy

Sur 100 m, il y a ceux qui adorent anticiper le starter et il y a ceux qui font plus confiance à leur temps de réaction. Notre Frenchy ne fait rien comme tout le monde. Au moment du départ, Jimmy a fait la sourde oreille et ne s’est pas laissé influencer par le bruit ambiant. Bien concentré sur ce qu’il avait à faire. Trop peut-être ? Quoiqu’il en soit, lorsqu’il a fallu s’élancer, un seul des huit athlètes est resté coincé dans ses blocks. On vous le donne en mille : Vicaut. Déjà que faire le voyage jusqu’à Zagreb pour courir 100 m, c’est un concept. Mais le faire pour deux petits mètres, là on comprend mieux.

Pour admirer la « course » de Vicaut, ça se passe par ici.

On remercie bien évidemment le starter de la course, visiblement plus pressé que les sprinters entre le « Prêt » et le coup de feu. Sans lui, tout ceci n’aurait pas été possible.

Dans le même genre de Lose :   Athlétisme | Craig Engels, la presqu'victoire avec style