Loser du Week-End : Rudi Garcia, La FFL, Julien Benneteau et … G2 Esport


Loser du week-end

En ce week-end prolongé, il y a eu beaucoup d’événements dans le monde du sport… et du Esport ! Toujours plus éclectique, le vote du loser du Week-End comporte 4 choix qui seront bien difficiles à départager. Surtout que, parmi eux, il y a … nous. Effectivement, une Fed Cup remportée avec 3 points de Mladenovic, c’était une sélection directe pour nous.

Rudi Garcia

Une masterclass absolue. Déjà tancé par Dimitri Payet avant même le coup d’envoi, Rudi Garcia venait au Velodrome pour conserver son ratio de 100% de défaite à l’Olympico. Et c’est chose faite avec panache. En effet, pour commencer, il arrive avec une doublette Cornet – Traoré sur les ailes qui laisse présager de grandes choses. 1ère mi temps, il se prend le doublé de Payet, qui effectuera donc contre son ancien coach son seul match abouti en 6 mois. Enfin à la mi-temps, un coaching tout simplement fa-bu-leux. Le remplacement de Jeff Reine-Adélaïde, seul joueur lyonnais réellement dangereux, pour Jean Lucas, milieu défensif, histoire de bien conserver le score. Malgré une tentative de sabordage de Gonzales, avec un combo “Je baisse la tête comme Kamara + Je prend mon rouge évitable”. Défaite 2-1, 6 Olympico 6 défaites pour Rudi, avec en bonus un retour des complaintes de Jean Michel Aulas à la fin du match. Sah, quel plaisir.

Publicité

La FFL

Terrible, tout simplement terrible. Arrivée en terre wallabie avec une forte ambition, la FFL a clairement losé ce week-end. Après une victoire, il faut bien le dire, sans chichis de Kiki 6-1 6-1, nous nous sommes concentrés sur la méga-piquette de Caroline Garcia. Battue 6-0 6-0, la FFL a clairement eu un mal français, l’excès de confiance, la victoire déjà acquise. Nous n’avons pas vu arriver la victoire de Mladenovic face à Barty, numéro 1 mondiale. Et cela, même après avoir perdu le premier set. Après un regain de confiance suite à la défaite de Pauline Parmentier, le double décisif a été une énorme désillusion. Domination, confiance, les françaises n’ont pas flanché et remportent la dernière Fed Cup de l’histoire dans ce format. Nous aurions dû mieuxpréparer cette finale. En effet, avec un peu de recherche, nous aurions remarqué un peu plus tôt que les Australiennes perdent ici leur… 9ème finale consécutive de Fed Cup. Rendez-vous très vite pour la décima les filles !

Julien Benneteau

Car il ne peut pas y avoir de grandes victoires sans petites loses, nous félicitons Julien Benneteau qui, en célébrant la victoire française, a réussi à se casser le pied. Il rentre ainsi dans le cercle fermé des blessures de type célébrations. Il rejoint ainsi Giovanni Sio, Lamarr Houston  et bien évidemment le plus connu d’entre nous, le Golfeur Thomas Levet, qui célébrera la dernière grande victoire de sa carrière à l’Open de France avec une fracture lors de son saut dans une mare d’eau. Nul doute que Benneteau, fan de la petite balle blanche, tenait à rendre un hommage à l’un des plus grands golfeurs français.

G2 Esport

On vous avoue, on n’y connait pas encore grand chose en Esport. A Bercy ce week-end, c’était la finale de League Of Legend, ou LOL pour les intimes. C’est le plus gros événement annuel de tout le Esport. En finale les européens ultra favoris de G2 Esport rencontraient les rookies chinois de FunPlus Phoenix. Devant 20000 personnes acquises à leur cause, G2 Esport s’est pris une énorme climatisation. Alors qu’ils avaient dominé la saison, il n’ont jamais existé dans cette rencontre perdue 3-0. En point d’orgue, une seconde manche conclue en 25 minutes, ce qui, selon nos informations, est terriblement violent. Les européens ne ramèneront pas la coupe à la maison. Rendez-vous l’année prochaine à Shanghai pour loser à l’extérieur.

 


Loser du Week-End : Rudi Garcia, La FFL, Julien Benneteau et … G2 Esport