Ligue 1 | Les points FFL de la 12e journée


But Khazri 68 m, points FFL
boutique FFL

Tout le monde s’enflamme pour Khazri mais la FFL n’oublie pas Oukidja sans qui rien n’aurait été possible. Si les arbitres doivent protéger les artistes, nous sommes chargés de les récompenser. Et c’est ce que nous faisons avec les points FFL de ce week-end.

Paris – Lille : 2-1

Paris : – 2 pts

En ce moment, un match du PSG ressemble à une année de terminale pour un lycéen. N’en branle pas une pendant 75% du temps mais se fout un coup de pied aux fesses au dernier moment pour décrocher le succès. Puéril et immature.

Publicité

Lille : + 1 pt

On a cru un instant qu’on allait devoir coller un avertissement à Jocelyn Gourvennec pour sa réussite tactique mais tout est rentré dans l’ordre en fin de match pour les Lillois. Quel Soulagement.

Metz – Saint-Etienne : 1-1

Metz : + 2 pts

Un match nul acquis non pas grâce au coup de canon de Boulaya mais plutôt grâce à la vigilance du portier Oukidja, parti à la cueillette aux champignons hors de sa surface. Récolte un poil bizarre puisque la seule chose qui a terminée dans ses filets, c’est le tir de Khazri.

Saint-Etienne : – 3 pts

Nous condamnons évidemment ce genre de but d’extraterrestre (- 3 pts) mais nous félicitons la LFP pour sa réactivité. Heureusement qu’elle a bloqué la diffusion de ce but de 68 m sur les réseaux. Imaginez si les Américains en avaient eu écho. Hollywood et Clint Eastwood auraient tout de suite voulu faire un biopic de Khazri : The Tunisian Sniper.

Publicité

Lyon – Lens : 2-1

Lyon : – 1 pt

Un syndrome des 45 minutes toujours présent mais malheureusement pas assez efficace sur ce match. L’avance de deux buts n’a pas été gâché comme la semaine dernière (- 1 pt). On a quand même eu droit à un peu de lose lyonnaise, en tribunes. Mais les points FFL se gagnent sur le terrain, dommage.

Lens : + 1 pt

Plutôt bons mais vaincus au final. Un but (pour du beurre) de Kalimuendo quasiment pas fait exprès. Comportement exemplaire des Lensois. Paris devrait en prendre de la graine.

Angers – Nice : 1-2

Angers : + 2 pts

Le SCO sur les 3 derniers matches, c’est 3 buts encaissés dans les dernières minutes (qui provoquent deux défaites et un nul). Le concept de dalle angevine nous paraît plus clair à présent.

Nice : – 1 pt

Nice par contre, c’est 6 points de pris dans les derniers instants sur les 2 derniers matches. Alors c’est sympa parce que ça met une bonne clim’ dans les stades mais inutile de le faire avec un missile de Delort dans le petit filet. Un but de raccroc suffit hein !

Bordeaux – Reims : 3-2

Bordeaux : – 2 pts

Vladimir Petkovic vient de refaire le coup de France-Suisse de l’Euro mais en s’appuyant sur Jimmy Briand. On vous laisse assimiler l’incongruité de l’information. En attendant, ça fait – 2 points FFL.

Reims : + 3 pts

Le Stade de Reims est un amateur de sensations fortes. Il est capable de passer plus d’une heure à construire sa victoire pour ensuite tout saccager et ainsi goûter pendant quelques instants à l’euphorie d’une remontada.

Strasbourg – Lorient : 4-0

Les Lorientais étaient généreux ce week-end. Il nous ont offert la branlée hebdomadaire et le raté de la semaine avec Terem Moffi, capable de dribbler Mats Sels mais pas de pousser le cuir dans le but vide. Plaisir d’offrir.

Strasbourg : – 2 pts
Lorient : + 3 pts

Troyes – Rennes : 2-2

Match équilibré avec des buts. Indigne d’un championnat FFL. Mais des efforts remarqués côté rennais : quitte à prendre un but par les Troyens, autant que ce soit Adil Rami qui le fasse. C’est tout de suite plus FFL (+ 1 pt).

Troyes : 0 pt
Rennes : + 1 pt
Dans le même genre de Lose :   Ligue 1 | Les points FFL de l'incongrue 11e journée

Montpellier – Nantes : 2-0

Montpellier : 0 pt

Une première mi-temps d’une telle pauvreté (+ 1 pt) qu’on demanderait presque aux streamers solidaires du ZEvent (organisé juste à côté, à La Grande Motte) de donner une partie des dons récoltés au MHSC. Mais la victoire finale nous en empêche (- 1 pt).

Nantes : + 1 pt

Parfaits quand il s’agissait de ne pas cadrer leurs frappes, les Canaris ont aussi pu compter sur un gardien au diapason : ballon repoussé sur Mollet lors de l’ouverture du score et glissade lors du face-à-face avec Wahi. Une équipe sans point faible.

Brest – Monaco : 2-0

Les Brestois s’évertuaient à ne pas gagner depuis le début de saison. La série a pris fin dimanche après 11 matches (- 1 pt). Un beau parcours mais désormais, tout notre soutien sera pour Saint-Etienne, dernière équipe à ne pas céder sous le joug de la victoire. Concernant, Monaco, c’était zéro. Mais zéro sur le terrain ne veut pas dire « pas de points FFL », bien au contraire (+ 1 pt). La beauté de notre sport.

Brest : – 1 pt
Monaco : + 1 pt

Clermont – Marseille : 0-1

Un promu en difficulté en championnat, son meilleur attaquant sur le banc, face à l’OM de Sampaoli qui fait tourner son effectif. Le tout sous une pluie battante. Résultat : un 0-1 terne. Pire match pour combattre le blues du dimanche soir. Heureusement que lundi était férié.

Clermont : 0 pt
Marseille : – 1 pt

 

Classement FFL

  1. Metz : 16 pts
  2. Reims : 11 pts
  3. Saint-Etienne : 9 pts
  4. Clermont : 8 pts
  5. Lille : 7 pts
  6. Brest : 6 pts
  7. Lyon : 6 pts
  8. Monaco : 5 pts
  9. Lorient : 4 pts
  10. Troyes : 3 pts
  11. Angers : 3 pts
  12. Rennes : 2 pts
  13. Bordeaux : 1 pt
  14. Montpellier : 1 pt
  15. Nantes : – 2 pts
  16. Strasbourg : – 3 pts
  17. Paris : – 4 pts
  18. Lens : – 4 pts
  19. Nice : – 7 pts
  20. Marseille : – 8 pts