Ligue 1 | Le classement FFL après la 19e journée


Rayan Cherki

Les semaines se suivent et se ressemblent en Ligue 1 : l’Olympique Lyonnais se saborde à domicile, Montpellier se prend des gifles et Genesio s’offre la tête du PSG.

À lire aussi :   Ligue 1 | Le classement FFL après la 18e journée

Pour rappel, pour cette saison, nous avons décidé d’établir un barème semi-objectif afin que chaque club soit logé à la même enseigne. Bon évidemment, tout ça peut aussi être assaisonné de notes arbitraires à la tête du client. Et pas de VAR ici.

Publicité

Bonus

. Défaite : +1 pt
. But contre son camp : +1 pt
. But encaissé dans le temps additionnel : +1 pt
. Pénalty raté : +1 pt
. Défaite par 3 buts d’écart ou plus : +1 pt
. 5 buts encaissés ou plus : +1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 défaites : +2 pts
. Défaite inattendue : +2 pts

Malus

. Victoire : -1 pt
. But inscrit dans le temps additionnel : -1 pt
. Victoire par 3 buts ou + : -1 pt
. 5 buts marqués ou plus : -1 pt à partir du 5e but
. Série de 5 victoires : -2 pts
. Victoire inattendue : -2 pts

Lens – Auxerre : 1 – 0

Lens : -2

10e victoire en 10 matchs à domicile pour les Sang et Or. Heureusement que la Ligue 1 se joue également à l’extérieur, sinon le tracteur défilerait à nouveau dans la ville pour fêter le titre de champion.

Publicité

Un point de pénalité supplémentaire pour ce sans-faute insupportable à domicile.

À lire aussi :   Division 1 1998 | Le FC Metz devient le premier club presqu'champion de France.
Auxerre : +2

Après la manita reçue à la maison, il fallait confirmer à l’extérieur. Défaite acquise dans la douleur pour les Bourguignons, mais défaite tout de même. Le plus important est là : un 5e revers consécutif en championnat.

OM – Lorient : 3 – 1

OM : -2

Le meilleur moment de ce match a eu lieu avant la rencontre. Pour célébrer son accord de sponsoring avec l’OM, le chanteur Jul donne le coup d’envoi en claquettes chaussettes. Pilon en main. Bienvenue en Liguain.

Sur le terrain, les Marseillais signent leur 6e victoire de rang. Leur dernière défaite toutes compétitions confondues ? La réception de Tottenham en Ligue des Champions. Oui, on se raccroche à tout ce qu’on peut.

Lorient : +1

Malgré leur ouverture du score, les Merlus ont commis l’irréparable : encaisser un but de la tête de Kolasinac. La défaite ne peut être que méritée derrière quand on connaît l’antécédent du garçon avec le jeu de tête.

Lyon – Strasbourg : 1 – 2

Lyon : +3

On pensait le faux pas à domicile contre Clermont imbattable. Mais celui-ci est encore plus beau. Réussir à s’incliner contre une équipe qui n’avait remporté qu’un seul de ses 18 premiers matchs en championnat est un tour de force de plus de l’OL. Juste pour info, la dernière victoire lyonnaise à la maison remonte au mois d’octobre dernier. Si votre vie est pénible, posez-vous une seconde et pensez à celle des abonnés du Groupama Stadium.

Ajoutez à cela l’intervention après le match du président Aulas, ainsi que la dernière pique de l’ex-entraîneur Peter Bosz, et vous obtenez un début de semaine succulent pour nos amis lyonnais.

“Il n’y avait pas vraiment de mentalité de gagnant au club” P. Bosz

Strasbourg : -3

On n’arrête plus Mathieu Le Scornet. Le successeur de Julien Stéphan vient de rappeler aux supporters strasbourgeois que le Racing avait le droit de gagner en championnat. Hâte que son intérim se termine.

Lille – Troyes : 5 – 1

Lille : -3

Une presqu’manita du LOSC qui lui permet de chasser les doutes liés à son manque de réalisme. Le parcours de Jocelyn Gourvennec en championnat commence sérieusement à nous manquer ceci dit.

Troyes : +3

Le roi Rami revenait sur sa terre d’origine. Malheureusement, il n’a pu participer à ce sublime naufrage collectif. À noter le but malvenu de Baldé qui empêche l’Estac de faire Fanny.

Angers – Clermont : 1 – 2

Angers : +2

Onzième défaite de rang pour les Angevins. Avec ses résultats uniques en son genre, le SCO est en train d’unifier tout un pays derrière lui. Sans doute sa meilleure (seule?) perf de cette saison.

Clermont : -2

Première fois de leur histoire que les Clermontois remportent trois matchs consécutifs en Ligue 1. Le Clermont Foot 63 ne serait-il pas en train de supplanter l’ASM Clermont Auvergne ?

En parlant de rugby, c’est une pénalité d’1 point qui attend les hommes de Pascal Gastien.

Reims – Nice : 0 – 0

Reims : 0

Contrairement au SCO d’Angers, le Stade de Reims vient d’aligner lui un 11e match sans défaite en championnat. Si la légende Raymond Kopa unit ces deux clubs à jamais, sur le terrain, le grand écart devient abyssal.

Nice : 0

From 6-1 à domicile to 0-0 anesthésiant au Stade Auguste-Delaune. Schmeichel et Ramsey découvrent tout le charme de notre Farmers League.

Toulouse – Brest : 1 – 1

Toulouse : 0

Le TFC pensait peut-être qu’il allait planter 5 pions à chaque journée de championnat. Mais le bonheur d’affronter Auxerre est comme le solstice : il n’arrive que deux fois dans une année.

Brest : 0

Il aura fallu attendre le 3e match d’Eric Roy sur le banc de Brest pour assister au premier but encaissé par son équipe. Est-il vraiment l’homme de la situation ? On s’interroge intérieurement.

Montpellier – Nantes : 0 – 3

Montpellier : +2

Khazri avait le pied chaud face aux Canaris. Malheureusement, celui-ci a terminé dans la face de Zézé. Il ne fallait pas que le Tunisien tarde davantage pour être preums à la douche, Wahi l’ayant rejoint 20 minutes plus tard.

Montpellier ne pouvait pas rêver meilleure réaction après sa gifle reçue à Nice la semaine passée (6-1).

Nantes : -2

Girotto ouvre le score à la 58e minute pour les Canaris. Mais détrompez-vous, nous jouions toujours la première mi-temps. Les temps additionnels à rallonge nous avaient clairement manqués depuis la Coupe du monde.

Seule ombre au tableau pour les Nantais, leur première victoire à l’extérieur en championnat depuis 9 mois.

Monaco – Ajaccio : 7 – 1

Monaco : -5

Philippe Clement se plaisait à faire débuter Ben Yedder sur le banc depuis quelques matchs. Et quand Wissam n’est pas content, ça fait triplé. Tiens, tiens.

Ajaccio : +5

Les Corses étaient réputés pour imposer leur défense de fer sur tous les terrains de France. Mais quand il s’agit de sortir des frontières françaises et d’aller jouer dans la Principauté de Monaco, là c’est open bar.

 

Rennes – PSG : 1 – 0

Rennes : -3

Chaque année, le Paris Saint-Germain sait que les rencontres contre Genesio sont des matchs pièges. Et chaque année, les Parisiens tombent à pieds joints dans le piège. Le druide Genesix a plus que jamais la recette pour faire chuter le PSG.

Un contrat d’entraîneur au Bayern Munich d’ici le 14 février prochain ? On y pense.

PSG : +2

À un mois des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, une chose est sûre : la préparation contre le Bayern est d’ores et déjà lancée.

Petit point de bonus pour cette deuxième défaite en deux semaines pour les Parisiens.

Le classement FFL de la Ligue 1

1 Angers 35
2 Brest 19
3 Auxerre 17
4 Ajaccio 10
5 Strasbourg 9
5 Montpellier 9
7 Nantes 7
7 Troyes 7
9 Toulouse 6
9 Lyon 6
11 Reims 5
12 Nice 3
13 Lille -2
14 Clermont -3
14 Lorient -3
16 Monaco -6
17 Rennes -8
18 Marseille -17
19 Lens -19
20 PSG -28