Football | Mert Günok, héros en 56 secondes chrono


Mert Günok

Le championnat turc n’est pas le plus médiatisé au monde, certes. Mais il faut avouer qu’il nous réserve parfois des dingueries sans commune mesure. À commencer par le contrôle totalement moisi du gardien de Besiktas, Mert Günok. 

La Süper Lig regorge d’anciennes gloires de notre chère et tendre Liguain. Et le club de Besiktas ne déroge pas à la règle. En effet, les Stambouliotes comptent dans leurs rangs des joueurs tels que Georges-Kévin Nkoudou ou bien encore Rachid Ghezzal. Mais face au Konyaspor, la lumière est arrivée d’un autre coéquipier : Mert Günok. Vous ne voyez pas son nom parmi les joueurs de champ ? C’est tout à fait normal puisqu’il s’agit du gardien.

Publicité

À lire aussi :   Équipe de France | Le Top 5 des plus belles boulettes d'Hugo Lloris

La boulette tout en finesse de Mert Günok

On joue depuis seulement 56 secondes dans cette rencontre, et le gardien turc nous offre déjà l’une des plus belles actions de ce début d’année. Sur une passe en retrait de Valentin Rosier, Mert Günok souhaite temporiser. Alors pour cela, rien ne sert de dégager le ballon. Il vaut mieux l’amortir, et c’est là que les ennuis commencent.

Günok veut prouver qu’il est bien plus qu’un simple portier. Alors pour étaler sa technique aux yeux du monde entier, il décide de s’amener le ballon avec la semelle. Joue la comme Ronnie. Mal lui en a pris. Le ballon refuse de suivre son pied, et préfère passer sous ce dernier. Günok se retourne instinctivement, et comme toujours dans ces cas-là, il se dit qu’il va avoir le temps de gommer son erreur en envoyant un tacle de l’espace. Mais ce presqu’sauvetage sur la ligne ne fait que catapulter le ballon dans ses propres filets. Rosier bénéficie ainsi d’une passe décisive gratuite, business is business.

Une boulette à visionner sans modération.

Publicité

Cette bourde de Mert Günok intervient le même week-end que la main mollasse d’Hugo Lloris, dans le derby face à Arsenal. La fameuse loi des séries.

À lire aussi :   Premier League | La sublime main molle d’Hugo Lloris

Malgré l’effort consenti pour assurer la victoire des locaux, Mert Günok a dû assister, impuissant, au succès des siens. Et ce grâce à un but de Souza à la 90+5e minute. Merci quand même pour ton coup de main pied Günok.

À lire aussi :   Allemagne - Italie | Donnarumma, le multirécidiviste de la boulette.