Supercoupe d’Espagne | Les notes de Real Madrid – Barcelone


Real - Barça

Premier trophée remporté par Xavi avec le Barça en tant que coach. Si vous voulez notre avis d’expert dans la discipline, il se pourrait que cela ne soit pas forcément son dernier.

Real Madrid

Courtois – 7

Un premier arrêt salvateur dévié sur son poteau, puis le néant. Trois buts dans la besace, et à deux doigts de se languir le prochain rassemblement de la sélection belge. C’est dire.

Publicité

Carvajal – 9

On n’a pas vu un seul décalage lu dans le timing par Dani. Autant dans le rythme que notre cher Jean-Michel.

Militao – 6

Un combat de MMA avec Lewandowski durant 90 minutes. À noter quelques actions où le Brésilien s’est également servi de ses pieds.

Rudiger – 6

L’Allemand s’est pris le double mètre de Courtois en pleine poire. Comment voulez-vous qu’il voie clair ensuite sur les contres fulgurants des Blaugranas ?

Publicité

Mendy – 4

Duel supersonique avec Dembélé durant toute la soirée. Pas loin de la crise d’épilepsie en essayant de suivre les deux zigotos.

Modric – 5

Sur la continuité de son Mondial, Modric espérait disputer la séance des tirs au but. Double déception pour le Mozart des Balkans ce soir.

Camavinga – 7

Camavinga s’est illustré avec une perte de balle sur l’ouverture du score barcelonaise. Dis-moi que t’es Français sans me dire que t’es Français.

Kroos – 7

Si l’Allemand a totalement pris l’eau au milieu du terrain, il a toutefois sonné la révolte. En effet, il a décoché la 1ère frappe cadrée des Madrilènes à la 70e minute. Zéro vanne.

Benzema – 4

Un but dans le temps additionnel au terme d’un match en dedans. Attendez-vous à une série de posts subliminaux sur Instagram lors des jours à venir.

M. Diaz – 10

Que dire. Notre modèle à tous.

Barcelone

Xavi – 1

Xavi est la preuve que d’anciens joueurs peuvent réussir dans leur club de formation. N’est-ce pas amis lyonnais ?

À lire aussi :   Football | Le but du siècle lors de Cesena-Fermana

Ter Stegen – 2

Démoli le 9 novembre 1989, le mur de Berlin vient de revoir le jour en ce 15 janvier 2023.

Koundé – 4

Jules n’avait jamais gagné contre le Real Madrid durant sa carrière, et la série court toujours.

Le Barça n’a pas gagné ce soir, il a marché sur son adversaire. On ne veut rien savoir.

Balde – 3

On comprend mieux pourquoi il a relégué Jordi Alba sur le banc.

Gavi – 0

Faut-il réellement vous expliquer pour quelle raison nous hachons menu un jeunot de 18 ans qui vient de planter un but et deux passes décisives face au Real Madrid ?

Merci de nous le rappeler au cas où.

Busquets – 5

Sergio qui demande à Vinicius de se relever et lui reproche une simulation. Comment dit-on l’hôpital qui se fout de la charité en catalan ?

Dembélé – 5

Des progrès sont à noter dans le jeu d’Ousmane ; aucun pénalty provoqué contre son équipe ce soir.

Lewandowski – 2

Une douleur aux côtes, mais cela ne l’a pas empêché de retourner sur la pelouse pour planter un but entre deux auscultations de ses médecins sur le bord du terrain. Lewy n’a pas le temps.

Pedri – 3

Victime lui aussi d’un caviar adressé par Gavi. Condamné à pousser le ballon au fond des filets malgré lui.