Ligue 1 | 3e journée | Le classement (de la FFL)


La troisième journée de Ligue 1 a démarré avec plein de buts, et s’est terminée dans l’ennui le plus total. Voici notre vrai classement, en fonction des prouesses de chaque club selon les critères qui nous tiennent à cœur. 

FC Nantes 3 – 3 AS Monaco 

Nantes : 1

Trois tirs, trois tirs cadrés, trois buts, mais un seul point à l’arrivée. Merci aux Canaris de continuer à faire les poussins en respectant ce refus absolu de la victoire. Nantes menait encore 3-2 à la 85e minute, mais a sauvé l’honneur en craquant dans les derniers instants du match. Ça, c’est le Nantes qu’on aime. 

AS Monaco : 1

Ce qui est bien avec Monaco, c’est que quand ça gagne, on peut dire qu’ils ne sont pas Français. Et quand ça perd, on peut dire qu’ils sont Français. L’ennui, c’est qu’ils ont fait nul face à Nantes, bien parti pour un aller simple vers la Ligue 2. Du coup, on ne sait pas trop… D’autant qu’ils ont obtenu un point au forceps. S’ils sont champions, on dira que ce sera un titre en moins pour la France.

Olympique de Marseille 2 – 0 Stade Brestois

Marseille : -1

L’OM a déjà fait le bonheur de nos abonnés en étant reversé en Ligue Europa. On lui offre donc un peu de répit et on ne sera pas trop regardant sur les futurs résultats positifs. Attention quand même à ne pas gagner trop de points à domicile, il y a des habitudes qui méritent d’être conservées.

Brest : 3

Il n’y a rien de mieux qu’un prétendant au titre qui choke. Oui, on parle bien de Brest, qui a brillamment perdu sa place de co-leader en dominant vainement les Marseillais. En prime, les Brestois sont tombés sur un grand Pau Lopez, ce qui ne devrait pas arriver très souvent cette saison. C’est ce que l’on appelle rentrer dans le rang avec la manière pour l’ancien favori du championnat.

PSG 3 – 1 Lens

PSG : -2

 « Allo Flo, Como estas ? Dis, ce serait bien que tu nous retires Kylian Mbappé de la Ligue 1 stp. On te le fait à 120 millions, sans bonus et on te l’amène à Madrid. » Très franchement, on pensait qu’on allait passer une bonne soirée quand Kyk’s a imité Brandao en marchant sur le ballon après avoir éliminé deux Lensois. Mais il a fini par nous trahir en plantant un doublé qui permet au PSG de lancer sa saison face à son ex-dauphin. Pas cool Kyk’s, surtout après avoir passé tout l’été à nous donner des faux espoirs de départ. Heureusement que Dembélé continue de faire du Dembélé, c’est-à-dire pas grand-chose de décisif, mais avec les deux pieds.

Lens : 2

Le RLC est clairement notre tube de l’été. Ou comment passer de la meilleure défense de Ligue 1 et deuxième du championnat à quasi relégable avec sept buts encaissés après trois journées. La FFL n’en demandait pas tant et le meilleur est encore à venir avec le début de la Ligue des champions. Si ce Lens-là ne fait pas un zéro pointé en phase de groupes, on plie boutique sur le champ. 

Stade Rennais 2 – 2 Le Havre

Rennes : 1

On adore Rennes car c’est toujours un peu la même histoire. Des promesses plein la bouche, des joueurs motivés, du beau jeu… Pour si peu de résultats. Les supporters ont encore failli se faire avoir lors de la réception du Havre, quand ils ont vu leur équipe mener 2-0 en moins d’une demi-heure. Un succès facile ? Hold my beer, avec un vieux 2-2 à l’arrivée, face à une équipe réduite à 10.

Le Havre : 1

Toujours aucune victoire à signaler pour le Havre, qui découvre la Ligue 1 en s’accrochant comme il le peut. Au moins a-t-il empêché Rennes de monter sur le podium.

À lire aussi :   Liga | Feinte loupée, pichenette ratée, voici le pénalty de l'année

Clermont 0 – 1 FC Metz

Clermont : 2

Imagine t’es une équipe qui veut faire le jeu à domicile et ta pelouse est tellement pourrie qu’elle te piège toi-même. Imagine un de tes défenseurs glisse devant un attaquant adverse, et ça fait but. Scénario idéal.

Metz : -1

Imagine t’es une équipe dont le meilleur joueur vient de marquer deux buts qui valent quatre points au classement. Imagine tu vends ce joueur avant le 31 août. Oui Metz, il faut absolument vendre Mikautadze, sans quoi la course au maintien sera faussée.

Montpellier 1 – 3 Reims

Montpellier : 3

Montpellier toujours invaincu après deux journées ? Il fallait laver cet affront et avec le spectacle s’il vous plaît. Une barre, un poteau, un penalty concédé (mais stoppé par Lecomte qui, heureusement, n’est pas titulaire en Équipe de France), un joli but de Tamari. Mais l’inconnu Teuma était là pour faire redescendre la Mosson sur terre. “Téma” la taille du doublé assorti d’une passe décisive !

Reims : -2

On ne félicite vraiment pas Will Still, qui est en train de transformer Reims en véritable épouvantail du championnat de France. Mais, à la FFL, on préfère quand même voir le verre à moitié plein : Reims en Ligue Europa, voire en Ligue des champions, cela peut faire de belles soirées.

Strasbourg 2 – 0 Toulouse

Strasbourg : -2

Oh non, encore une équipe qui a des ambitions cette année, avec Patrick Vieira à sa tête. Tout allait bien avec un score nul et vierge à la pause. Et puis Bellegarde a sorti le bleu de chauffe pour signer une passe décisive et un but. Il reste quatre jours aux Alsaciens pour se débarrasser de lui.

Toulouse : 1

On adore la trajectoire de Toulouse : on démarre par une victoire face à Nantes pour se chauffer, on enchaîne avec un nul face au PSG pour rigoler et on termine par une défaite face à l’ogre de l’Est. Le tiercé gagnant par excellence.

Lorient 4 – 1 LOSC

Lorient : -2

Lorient nous la fera pas à nous. On connaît le départ canon, les belles envolées de la presse pour souligner le “beau jeu” et l’académie des Merlus. On sait que tout finira par s’effondrer. Et on sera là pour sécher vos larmes.

LOSC : 3

Contrairement à l’OM, Lille nous a fait faux bond en l’emportant au match aller des barrages pour la Ligue Europa Conférence, après avoir été mené 1 à 0. Si c’est pour en prendre quatre dans la foulée sur la pelouse de Lorient, on signe tout de suite.

OGC Nice 0 – 0 Olympique Lyonnais

Nice : 0

C’est le genre de 0-0 qu’on adore pour terminer un week-end riche en émotions fortes (l’élimination des Bleus à la Coupe du monde de basket). Nice a dominé pour rien, mais c’est le genre de soirée idéale pour bien roupiller avant le début d’une nouvelle semaine. C’est aussi ça la Ligue des talents.

Lyon : 0

Lyon est avant-dernier de Ligue 1. On répète, Lyon est avant-dernier de Ligue 1. Et Laurent Blanc est toujours là. On n’a pas vu un tel sabordement depuis le recrutement de Jesé au PSG. “On est l’Olympique Lyonnais de 2023/2024 et pas l’OL de 2002/2003 ou 2015/2016, aujourd’hui on a plus de difficultés“, dira Tolisso, qui avait moins de dix ans quand son équipe gagnait. Il doit avoir mal à son enfance.

Le classement FFL

Classement Equipe Points FFL
1 Lyon 6
2 Lens 5
3 Nantes 4
3 Clermont 4
5 Nice 2
5 Lille 2
7 Metz ‘0
7 Marseille ‘0
7 Montpellier ‘0
10 Paris-SG -1
10 Le Havre -1
10 Brest -1
13 Reims -2
13 Strasbourg -2
13 Toulouse -2
16 Lorient -3
16 Monaco -3
16 Rennes -3