GP de Belgique : pour la rentrée, Pierre Gasly est renvoyé à ses études


Source : Canal+

Rétrogradé dans l’écurie Toro Rosso pendant la trêve, Pierre Gasly a miraculeusement obtenu quelques points à l’issue du GP de Belgique. Fidèle à lui-même, Romain Grosjean entame son probable jubilé avec un zéro pointé. Et dans l’anonymat le plus total. 

On commencera par évoquer le cas Charles Leclerc. Si le pilote Ferrari s’exprime dans un Français impeccable, on rappelle qu’il est et restera Monégasque — c’est hors de notre juridiction. En parlant des Rouges, on ne manquera pas d’adresser nos félicitations à nos homologues allemands pour leur représentant Sebastian Vettel. Le bougre vient subitement de passer de quadruple champion du monde à assistant d’un jeunot de 21 ans. Une sacrée progression dans l’échelle de la lose. 

Mais revenons plutôt à nos moutons. Pierre Gasly, donc, est retourné chez Toro Rosso alors que Red Bull avait assuré, avant la trêve, qu’il le conserverait jusqu’à la fin de l’année. Pas sympa. Pas sympa non plus d’envoyer Kevin Magnussen en-dehors de la piste, synonyme de drapeau noir et blanc agité (l’équivalent d’un carton jaune dans la Ligue 1 Conforama Uber Eats). Alexander Albon, son remplaçant, l’a en tout cas renvoyé à ses études. Alors qu’il s’élançait de la 18e place, le très jeune Thaïlandais a mené une véritable course d’attaquant pour hisser sa monoplace dans le top 5. On a beaucoup aimé quand il a déposé Gasly pour rentrer dans les points. Tout un symbole. On espère maintenant que notre ami Pierrot continuera d’alimenter notre plume pour écrire des mots en prenant le taureau par les cornes. Sans quoi, ça sentira le roussi…

OCON… CHEZ… REN…AULT !!!!!!!

Quant à Romain Grosjean, on ne l’a quasiment pas vu du week-end. Peut-être était-il encore en vacances alors que son avenir en Formule 1 s’assombrit et que les prochaines semaines seront décisives en vue d’un baquet la saison prochaine. On l’a quand même entendu rouspéter à la radio, expliquant à son ingénieur qu’il lui manquait quelques km/h en vitesse pure pour remonter dans le peloton. Qu’est-ce qu’il dira à son épouse quand il ne fera plus la course mais… des courses au supermarché en monospace ?! On se le demande. 

On poursuivra ce tour d’horizon de Spa par un petit mot pour Esteban Ocon, qui nous fera le plaisir de porter les couleurs de Renault en 2020. Un Français qui n’a rien gagné dans une écurie française qui ne gagne plus rien ? On s’en frotte déjà les mains. 

Et pour finir, nous voulions rendre un hommage à Anthoine Hubert après cette horrible nouvelle.

Repose en paix, champion.

GP de Belgique : pour la rentrée, Pierre Gasly est renvoyé à ses études